NOUVELLES

Cuba : assouplissement du crédit bancaire au travail indépendant

30/12/2013 12:07 EST | Actualisé 01/03/2014 05:12 EST

Le régime communiste cubain a assoupli les conditions de crédit bancaire aux travailleurs indépendants afin de soutenir un secteur privé encore balbutiant, selon une résolution publiée lundi par le Journal Officiel de l'Etat.

Le montant minimum du prêt sera désormais de 1.000 pesos cubains (42 dollars), au lieu de 3.000 auparavant, et le délai de remboursement est porté à 10 ans au lieu de 5 ans, selon les détails de la résolution adoptée par la Banque centrale de Cuba.

Ces mesures sont adoptées afin d'"inciter l'octroi de financements aux particuliers qui exercent un travail indépendant ou une autre forme de travail non étatique", explique la résolution.

Cet assouplissement des conditions de crédit devrait "bénéficier à ceux qui ont besoin d'une petite quantité d'argent pour commencer ou développer leur travail", a expliqué le quotidien officiel Juventud Rebelde.

Elle "favorise également ceux qui ont peur de s'endetter trop lourdement ou qui n'ont pas de garantie suffisante pour adosser leur crédit", selon le journal.

Depuis trois ans, le gouvernement cubain s'efforce de soutenir le travail indépendant qui regroupe aujourd'hui plus de 445.000 personnes, contre encore quelque 5 millions de Cubains employés par l'Etat.

Depuis 2011, ces particuliers ont accès au crédit bancaire, une première depuis plus de 50 ans pour la Révolution cubaine, et depuis, plus de 218.000 crédits ont accordés, pour un montant global de 1,77 milliard de pesos (73 millions de dollars).

Beaucoup des "cuentapropistas" (travailleurs indépendants) se sont lancés dans leur nouvelle activité avec leurs économies et l'argent envoyé par leur famille depuis l'étranger, faute d'une véritable "culture bancaire", explique Juventud Rebelde en relation avec la faiblesse de l'encours des crédits accordés.

cb-jhd/hdz/bir

PLUS:hp