NOUVELLES

Wall Street ouvre en hausse après ses nouveaux records

27/12/2013 10:12 EST | Actualisé 26/02/2014 05:12 EST

La Bourse de New York, forte d'une certaine confiance dans l'économie américaine, poursuivait son ascension vendredi à l'ouverture: le Dow Jones s'appréciait de 0,19% et le Nasdaq de 0,03%.

Vers 14H45 GMT, le Dow Jones s'adjugeait 31,92 points à 16.511,80 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 1,19 point à 4.168,37 points.

L'indice élargi S&P 500 progressait de 0,10% (+1,82 point) à 1.843,84 points.

Vivifiée par une bonne nouvelle sur le front de l'emploi, Wall Street avait entraîné jeudi le Dow Jones (+0,75% à 16.479,88 points) et le S&P 500 (+0,47% à 1.842,02 points) vers de nouveaux records. Le Nasdaq s'était adjugé 0,28% à 4.167,18 points, un niveau plus atteint depuis 2000.

Vendredi, "les marchés financiers américains continuent de gagner du terrain en début de séance, empilant les records malgré le faible volume d'échanges en cette fin de semaine raccourcie par les fêtes de fin d'année et un calendrier économique vide d'indicateurs majeurs", remarquaient les analystes de Charles Schwab.

Même le fait que le rendement des bons du Trésor à 10 ans évolue au-dessus du seuil des 3% "n'a pas soulevé d'inquiétudes particulières", constatait Patrick O'Hare de Briefing.com.

La Banque centrale américaine (Fed) a bien assuré qu'elle maintiendrait ses taux directeurs à un niveau très bas pendant encore longtemps, mais les taux à long terme ont commencé à monter après la dernière réunion de l'institution mi-décembre, quand elle a annoncé qu'elle allait commencer à réduire ses achats de bons du Trésor.

Certains investisseurs craignent que la reprise économique soit freinée par une remontée trop rapide des taux d'intérêt, notamment en dissuadant certaines personnes d'emprunter pour investir dans l'immobilier.

Mais pour d'autres, une hausse graduelle des taux est surtout le signe d'une économie qui va en s'améliorant, comme le reflètent les indicateurs américains publiés récemment.

Le marché obligataire évoluait donc en baisse. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans progressait à 3,002% contre 2,990% jeudi soir et celui à 30 ans à 3,932% contre 3,921% à la précédente clôture.

jum/jt/sam

PLUS:hp