NOUVELLES

Soudan du Sud : près de 122.000 personnes déplacées (ONU)

27/12/2013 07:08 EST | Actualisé 26/02/2014 05:12 EST

Près de 122.000 personnes ont quitté leur domicile depuis le début de la crise mi-décembre au Soudan du Sud, a indiqué vendredi à Genève le Bureau des Nations Unies de coordination de l'aide humanitaire (Ocha).

"Au moins 121.600 personnes ont été déplacées, en raison de la crise aiguë au Soudan du Sud", a indiqué l'Ocha dans un communiqué, qui craint un chiffre encore plus élevé, en raison du peu d'informations dont disposent les agences humanitaires sur le terrain.

Parmi ces personnes déplacées, environ 63.000 ont trouvé refuge dans des bases de l'ONU, notamment à Juba, Bor, Malakal, Bentiu et Panang.

Rien qu'à Juba, la capitale, quelque 25.000 personnes ont quitté leur domicile, indique l'Ocha.

L'ONU avait annoncé précédemment qu'au moins 90.000 personnes auraient été déplacées depuis une dizaine de jours.

Afin de financer leurs opérations dans le pays, aide alimentaire et médicale, et distribution de produits de première nécessité, les agences humanitaires ont lancé un appel à la communauté internationale pour recueillir 166 millions de dollars.

Le Soudan du Sud est en proie à d'intenses combats depuis le 15 décembre, le président Salva Kiir ayant accusé son ancien vice-président, Riek Machar de tentative de coup d'Etat. Ce dernier nie, l'accusant de vouloir éliminer ses rivaux politiques.

Cette lutte pour le pouvoir a provoqué des violences entre leurs ethnies réciproques: les Nuer pour Machar et les Dinka pour Kiir.

mnb/aub/de

PLUS:hp