NOUVELLES

Libye: assassinat de deux officiers de l'armée à Benghazi

27/12/2013 12:25 EST | Actualisé 26/02/2014 05:12 EST

Deux officiers de l'armée libyenne ont été tués ces dernières quarante-huit heures à Benghazi, chef-lieu de l'Est, théâtre ces derniers mois d'une série d'attaques contre les militaires et les policiers, ont indiqué à l'AFP des sources de sécurité et hospitalière.

"Des inconnus ont tué deux officiers de l'armée libyenne dans des attaques séparées jeudi et vendredi à Benghazi", a déclaré une source de la sécurité de la ville.

Selon la porte-parole de l'hôpital al-Jala, l'établissement "a admis vendredi après-midi la dépouille du lieutenant-colonel Mohamed al-Zouei, 39 ans, tué de plusieurs balles".

"Trois hommes armés à bord d'une voiture ont tiré une rafale de balles sur la victime qui se rendait à la mosquée pour la grande prière du vendredi", a précisé une source de sécurité sous le couvert de l'anonymat.

Le deuxième officier, le lieutenant-colonel Ahmed Soueiri, a été assassiné par balles jeudi par des inconnus, a ajouté cette source.

Berceau de la révolution libyenne qui a mis fin en 2011 au régime de Mouammar Kadhafi, Benghazi est en proie à vague d'attaques quasi quotidienne visant essentiellement des militaires et des policiers.

Les nouvelles autorités peinent à mettre en place un armée et une police capables de restaurer l'ordre dans un pays où une grande quantité d'armes issues du conflit armé meurtrier qui a duré 8 mois circulent parmi la population.

bra/yba/cbo

PLUS:hp