NOUVELLES

Le Soudan évacue ses ressortissants d'une région du Soudan du Sud

27/12/2013 01:51 EST | Actualisé 26/02/2014 05:12 EST

Le Soudan a commencé vendredi à évacuer ses ressortissants se trouvant au Soudan du Sud, dans l'Etat d'Unité, une région frontalière riche en pétrole, après dix jours de combats opposant Juba aux rebelles de l'ex-vice président Riek Machar, a annoncé l'agence Suna.

Le Soudan "a commencé aujourd'hui (vendredi) l'évacuation de ses ressortissants et de certains ressortissants des pays de l'Autorité intergouvernementale sur le développement (Igad), (organisation de pays de la Corne de l'Afrique et d'Afrique de l'Est, ndlr) de la ville de Bentiu", la capitale de l'Etat d'Unité, aux mains des forces rebelles pro-Machar, indique l'agence officiel Suna.

Cinq vols opérés par des avions de l'ONU ont été effectués vendredi et l'opération doit se poursuivre, précise Suna, citant un responsable du ministère des Affaires étrangères soudanais.

Ces Soudanais et ressortissants des pays de l'Igad ont été évacués vers la région soudanaise de Heglig, qui assure la moitié de la production de brut du Soudan.

En avril, l'armée sud-soudanaise avait occupé pendant dix jours cette zone frontalière contestée, donnant lieux aux combats les plus graves entre Juba et Khartoum depuis l'indépendance du Soudan du Sud en 2011.

Les Nations Unies ont affirmé vendredi qu'au moins 34 cadavres avait été découverts dans un charnier à Bentiu.

ab/faa/cbo

PLUS:hp