NOUVELLES

La Russie enterre avec les honneurs Kalachnikov dans un nouveau panthéon

27/12/2013 02:43 EST | Actualisé 25/02/2014 05:12 EST

Mikhaïl Kalachnikov, l'inventeur du légendaire fusil d'assaut soviétique AK-47, mort lundi à l'âge de 94 ans, sera enterré vendredi avec les honneurs dans un mémorial militaire récemment inauguré près de Moscou.

"Les funérailles de Mikhaïl Timofeïevitch Kalachnikov vont se dérouler conformément au protocole d'Etat, qui prévoit la participation des plus hauts responsables de l'Etat, ainsi que celle de l'escorte d'honneur et d'un orchestre", a indiqué l'administration du cimetière, citée par l'agence Interfax.

Le président russe Vladimir Poutine et d'autres invités de marque sont attendus à la cérémonie prévue à 08H00 GMT dans le complexe du mémorial militaire à Mytichtchi, près de Moscou, conçu comme un panthéon pour des hommes illustres russes, notamment de l'armée.

Ce vaste complexe construit sur un territoire de 53 hectares, qui comprend un cimetière et un musée militaires, a été inauguré en juin dernier.

"C'est un cimetière mémorial unique au monde (...) où reposeront les meilleurs de nos compatriotes. Mikhaïl Timofeïevitch sera le premier d'entre eux", a souligné un vice-ministre de la Défense, Nikolaï Pankov, cité par l'agence publique Ria-Novosti.

Pour l'heure, seule la dépouille d'un soldat inconnu tué pendant la Seconde guerre mondiale a été inhumée dans ce lieu emblématique pour les militaires russes.

Trois salves de fusil d'assaut AK-47 seront tirées dans l'air en l'honneur de Kalachnikov, selon le ministère de la Défense.

Mikhaïl Kalachnikov est décédé lundi des suites d'une longue maladie à l'âge de 94 ans à Ijevsk, la capitale d'Oudmourtie (Oural), à 1.300 kilomètres à l'est de Moscou, où est située la société de fabrication d'armes portant son nom.

Le cercueil de Kalachnikov a été transporté à Moscou jeudi, après qu'environ 60.000 personnes sont venues lui rendre hommage à Ijevsk.

Kalachnikov avait toujours répété sa fierté pour l'arme conçue en 1947 et dont il vantait la simplicité.

Le fusil AK-47 aurait été vendu, selon certaines estimations, à 100 millions d'exemplaires.

Mikhaïl Kalachnikov n'a jamais touché d'argent sur la vente des millions de fusils portant son nom et utilisés par les armées de plus de 80 pays.

mp/edy/ml

PLUS:hp