NOUVELLES

Des heurts entre islamistes et policiers font trois morts en Égypte

27/12/2013 11:28 EST | Actualisé 26/02/2014 05:12 EST

Des heurts entre islamistes et policiers ont fait au moins trois morts vendredi en Égypte, au sud du Caire, selon des sources médicales et policières.

La police précise que 265 personnes ont été arrêtées.

À la sortie de la grande prière hebdomadaire, les manifestants, partisans du président déchu Mohamed Morsi, ont investi les rues en signe de protestation contre le pouvoir, qui avait désigné mercredi des Frères musulmans comme « groupe terroriste », rapporte le quotidien égyptien Al-Ahram.

Les policiers ont eu recours aux grenades lacrymogènes pour disperser les manifestants.

Des manifestations similaires ont éclaté à Ismaïlia, sur le canal de Suez, où l'on a fait état de coups de feu, et à Damiette, dans le delta du Nil.

Dans la capitale, deux défilés ont été dispersés dans les faubourgs de la ville, selon la police.

L'organisation des Frères musulmans est depuis mercredi considérée comme un « groupe terroriste », après l'attentat suicide de la veille, qui avait coûté la vie à 16 personnes à Mansourah, dans le delta du Nil.

PLUS:rc