NOUVELLES

LE MONDE EN BREF DU 27 DECEMBRE 2013

26/12/2013 11:04 EST | Actualisé 25/02/2014 05:12 EST

Voici le Monde en bref du vendredi 27 décembre 2013 à 04H00 GMT:

JUBA - Les premiers renforts pour la Mission de l'ONU devraient arriver dans les 48 heures au Soudan du Sud, où les combats entre l'armée et la rébellion se sont poursuivis jeudi malgré une médiation régionale du Kenya et de l'Ethiopie.

NEW YORK - Le Conseil de sécurité de l'ONU doit avoir vendredi matin de nouvelles consultations pour suivre l'évolution de la situation au Soudan du Sud, selon des diplomates.

WASHINGTON - Les Etats-Unis ont réaffirmé à l'adresse des protagonistes du conflit au Soudan du Sud, notamment l'ancien vice-président Riek Machar, que leur soutien cesserait en cas de coup de force militaire.

BANGUI - L'armée française, au lendemain d'une nouvelle journée de chaos sanglant à Bangui qui a fait au moins 40 morts, a sécurisé jeudi deux quartiers de la capitale centrafricaine, alors que l'archevêque et l'imam de la ville ont demandé l'envoi "de toute urgence" de Casques bleus.

WASHINGTON - Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a appelé jeudi les autorités centrafricaines à tout faire pour immédiatement mettre fin aux violences et à l'usage de la torture.

KINSHASA - Au moins 40 civils ont été tués et une dizaine de personnes grièvement blessées mercredi dans l'attaque attribuée à des rebelles ougandais de la localité de Kamango, dans l'est de la République démocratique du Congo, que l'armée a reprise avec l'aide des Casques bleus.

DAMAS - La trêve annoncée le jour de Noël dans une banlieue de Damas a été de courte durée jeudi, alors que l'armée de l'air bombardait pour le douzième jour consécutif des secteurs rebelles d'Alep et de sa province, dans le nord.

Entre le 15 et le 25 décembre, ces raids du régime ont fait 422 morts, en majorité les civils, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

MOSCOU - Le chef du Conseil de sécurité russe, Nikolaï Patrouchev, a estimé qu'il ne serait pas possible de tenir la conférence Genève-2 le 22 janvier comme prévu, dans une interview à paraître vendredi dans le quotidien officiel Rossiïskaïa Gazeta. La Conférence de Genève-2 doit s'ouvrir le 22 janvier à Montreux en Suisse pour tenter de trouver une solution politique susceptible de mettre fin à la guerre civile en Syrie, qui a fait plus de 126.000 morts selon l'OSDH et des millions de réfugiés et déplacés selon l'ONU.

BEYROUTH - La Coalition de l'opposition a affirmé jeudi que "le peuple syrien considère comme nul" l'accord signé la veille entre le gouvernement et la Russie sur la prospection pétrolière et gazière dans ses eaux territoriales.

ANKARA - Malgré un vaste remaniement ministériel opéré dans l'urgence, le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan restait jeudi plus que jamais empêtré dans le scandale de corruption sans précédent qui agite le pays et semble désormais menacer directement sa famille. Après plusieurs jours de rumeurs, les médias turcs ont confirmé jeudi que l'enquête s'intéressait de très près à un des deux fils de M. Erdogan.

LE CAIRE - Des heurts entre partisans et adversaires du président islamiste déchu Mohamed Morsi ont fait un mort jeudi soir au Caire. Sept "émeutiers" issus de la confrérie des Frères musulmans, qui bravaient l'interdiction de manifester, ont été arrêtés.

WASHINGTON - Le secrétaire d'Etat John Kerry a déploré jeudi la décision du pouvoir égyptien de désigner les Frères musulmans comme une "organisation terroriste".

JERUSALEM - Israël va annoncer de nouvelles constructions dans les colonies parallèlement à la prochaine phase de libération de détenus palestiniens prévue dans le cadre des négociations de paix parrainées par les Etats-Unis, selon un responsable israélien.

TOKYO - Le Premier ministre nippon Shinzo Abe a prié jeudi au Yasukuni, provoquant la colère de la Chine et de la Corée du Sud qui voient en ce sanctuaire un symbole des atrocités commises par l'armée japonaise dans le passé.

Après avoir passé une dizaine de minutes dans le sanctuaire, M. Abe a déclaré avoir voulu montrer sa "détermination à ce que personne ne souffre à nouveau de la guerre".

BANGKOK - La Thaïlande a connu jeudi un regain de violences meurtrières, avec un policier tué par balles et des dizaines de blessés lors de manifestations d'opposants décidés à empêcher l'organisation de législatives. Mais dans la soirée, le gouvernement a exclu de repousser ces élections.

SAINT-PETERSBOURG (Russie) - Un premier militant de Greenpeace a quitté la Russie jeudi soir pour rentrer chez lui, plus de trois mois après avoir été arrêté avec 29 autres membres d'équipage d'un navire de l'ONG pour une action dans l'Arctique.

WASHINGTON - Les Etats-Unis ont livré à l'Irak des missiles et vont lui fournir des drones de surveillance pour l'aider à combattre les violences des insurgés liés à Al-Qaïda, a dit jeudi un diplomate américain, confirmant une information du New York Times.

MOSCOU - Les experts russes chargés d'analyser des échantillons prélevés sur la dépouille de Yasser Arafat ont exclu jeudi tout empoisonnement au polonium, rejoignant les conclusions du rapport français critiqué par la veuve du leader palestinien.

Yasser Arafat "est mort d'une mort naturelle et non du résultat d'une irradiation", a déclaré Vladimir Ouïba, le directeur de l'Agence fédérale d'analyses biologiques, cité par les agences de presse russes.

GENEVE - La panthère de l'Amour, une espèce très rare de panthère vivant aux confins de la Russie et de la Chine, est la grande gagnante du palmarès 2013 établi chaque année par le WWF sur l'évolution des espèces menacées.

Selon ce classement publié par l'Organisation mondiale de la protection de la nature en Suisse, "la population des panthères de l'Amour a augmenté de 50% ces cinq dernières années".

A l'autre extrémité de ce classement, figure le rhinocéros, grand perdant des espèces protégées en 2013.

mf/abl

PLUS:hp