NOUVELLES

La visite d'Abe au Yasukuni va "exacerber les tensions", juge l'ambassade américaine à Tokyo

26/12/2013 01:29 EST | Actualisé 24/02/2014 05:12 EST

La visite du Premier ministre nippon, Shinzo Abe, au sanctuaire Yasukuni où sont honorés des militaires morts pour le Japon "va exacerber les tensions" avec les pays voisins, a déploré jeudi l'ambassade américaine à Tokyo.

"Le Japon est un allié précieux et un ami. Néanmoins, les Etats-Unis sont déçus que le gouvernement du Japon ait pris cette initiative qui va exacerber les tensions avec les voisins du Japon", a expliqué la représentation diplomatique américaine dans un communiqué.

M. Abe s'est rendu jeudi matin au Yasukuni, considéré en Chine et en Corée du Sud comme un symbole du militarisme du Japon pendant la première moitié du 20e siècle. Pékin comme Séoul, dont les relations sont tendues avec Tokyo, ont immédiatement fait part de leur réprobation.

"Les Etats-Unis espèrent que le Japon et ses voisins vont trouver des voies constructives pour aborder les questions sensibles du passé, améliorer leurs relations et promouvoir la coopération dans l'intérêt de la paix et de la stabilité régionales qui sont nos objectifs communs", a poursuivi l'ambassade.

Les Etats-Unis craignent un possible incident armé entre le Japon et la Chine autour des îles Senkaku, des îles inhabitées de mer de Chine orientale administrées par Tokyo mais revendiquées avec force par Pékin qui envoie régulièrement des navires alentour.

"Nous notons que le Premier ministre (Abe) a fait part de ses remords pour le passé et réaffirmé l'engagement du Japon pour la paix", a toutefois souligné l'ambassade américaine.

Les relations du Japon avec ses voisins restent marquées par les atrocités commises par les troupes nippones pendant la colonisation de la péninsule coréenne (1910-1945) et l'occupation partielle de la Chine (1931-1945).

pn/kap/ml

PLUS:hp