NOUVELLES

La Chine va envoyer un émissaire au Soudan du Sud (gouvernement)

26/12/2013 07:31 EST | Actualisé 25/02/2014 05:12 EST

La Chine s'apprête à envoyer un émissaire diplomatique au Soudan du Sud, où se poursuivent les combats entre les forces armées et la rébellion, a annoncé jeudi le ministère chinois des Affaires étrangères.

L'envoyé spécial pour les affaires africaines se rendra "bientôt" au Soudan du Sud pour prendre contact avec les différentes parties et aider aux négociations, a indiqué le ministère dans un communiqué, se référant à des propos du ministre des Affaires étrangères Wang Yi.

Selon Wang, qui s'exprimait lors de sa visite mercredi en Arabie saoudite, la Chine veut renforcer ses efforts pour que la situation dans le pays se stabilise au plus vite, a poursuivi le communiqué.

Depuis la mi-décembre, les forces du président sud-soudanais Salva Kiir combattent celles de son ex-vice-président Riek Machar, limogé en juillet et entré en rébellion. Le bilan des affrontements atteindrait plusieurs milliers de morts, selon l'ONU, qui a annoncé la découverte de charniers.

Les deux parties veulent notamment contrôler les régions pétrolières du nord du pays, un enjeu stratégique car les recettes tirées des hydrocarbures représentent 95% de la fragile économie nationale.

Or, la Chine possède des intérêts dans le secteur pétrolier sud-soudanais, où sont impliqués les groupes d'Etat chinois Sinopec et China National Petroleum Corp (CNPC).

CNPC a indiqué avoir commencé cette semaine à évacuer son personnel du pays.

kgo-jug/ml

PLUS:hp