NOUVELLES

Deux roquettes de Gaza s'abattent en Israël, Netanyahu tient le Hamas pour responsable

26/12/2013 01:52 EST | Actualisé 25/02/2014 05:12 EST

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré jeudi qu'il tenait le Hamas pour responsable de toute attaque menée depuis l'enclave palestinienne de Gaza, qu'il dirige, après la chute de deux roquettes en Israël.

Dans la soirée, l'aviation israélienne a effectué deux sorties, selon des témoins, ciblant le nord de la bande de Gaza et des installations du Hamas au sud de la ville de Gaza. Deux personnes ont été blessées dans l'attaque contre ces installations, ont-ils précisé.

L'armée israélienne a confirmé avoir touché "des infrastructures terroristes de la bande de Gaza" en représailles aux deux tirs de roquettes.

"Une fabrique d'armes a été ciblée dans le centre de la bande de Gaza ainsi qu'une réserve d'armes dans le nord" de l'enclave palestinienne, précise le communiqué de l'armée.

Un projectile tiré de la bande de Gaza s'était abattu dans la nuit de mercredi à jeudi dans le sud d'Israël, sans faire ni victime ni dégât, a annoncé l'armée israélienne. Un second projectile --une roquette-- est tombé jeudi dans la soirée sur une zone inhabitée, selon un porte-parole militaire.

Le premier projectile tiré de la bande de Gaza, contrôlée par le mouvement islamiste Hamas, a été retrouvé près d'Ashkelon, a précisé à l'AFP une porte-parole militaire.

Lors d'une cérémonie militaire jeudi, Benjamin Netanyahu a déclaré qu'Israël "tient le Hamas pour responsable de toutes les attaques menées contre nous. Nous frapperons ceux qui nous attaquent, et ceux qui les soutiennent".

Au cours de la même cérémonie, sur une base aérienne, le ministre de la Défense Moshé Yaalon a affirmé qu'Israël n'accepterait pas "le terrorisme distillé de la bande de Gaza où le Hamas règne en souverain".

Les incidents se sont multipliés ces derniers jours à la frontière entre Israël et le territoire palestinien.

Une enfant palestinienne de 3 ans, Hala Abou Sabikha, a été tuée et au moins six autres Palestiniens ont été blessés mardi dans des raids israéliens sur la bande de Gaza en représailles à un tir qui a tué un Israélien travaillant sur la frontière.

M. Netanyahu a adressé mercredi ses condoléances à la famille de Saleh Abou Latif, 22 ans, un membre de la minorité arabe bédouine, précisant qu'il "travaillait pour une compagnie sous contrat avec le ministère de la Défense", selon un communiqué officiel publié jeudi.

dms/sst/agr/faa/vl

PLUS:hp