NOUVELLES

Des inondations font 44 morts et 60 000 déplacés dans le sud-est du Brésil 

26/12/2013 10:53 EST | Actualisé 25/02/2014 05:12 EST

Des troupes de l'armée brésilienne ont été déployées dans l'État d'Espirito Santo, dans le sud-est du Brésil où des inondations et des éboulements ont fait 44 morts et 60 000 déplacés.

L'armée contribuera aux efforts d'acheminement de nourriture, d'eau et de médicaments aux victimes des inondations qui frappent cette partie du pays depuis plus de 10 jours.

Le gouverneur de l'État d'Espirito Santo, un des états les plus touchés, estime que tout son territoire devra être reconstruit. La région a connu ses plus fortes pluies en 90 ans.

Un responsable militaire cité par la chaîne d'informations G1 a indiqué que 170 soldats étaient arrivés sur les lieux jeudi matin.

Des ingénieurs militaires doivent se rendre dans le secteur un peu plus tard afin d'aider à rebâtir les routes et les ponts qui ont été endommagés par la crue des eaux.

Selon le ministère de la Défense civile de l'État d'Espirito Santo, 27 personnes ont péri dans des coulées de boue ou en raison de la montée des eaux. Près de 60 000 personnes ont été contraintes de quitter leur domicile.

Dans l'État voisin du Minas Gerais, les inondations et les coulées de boue ont tué 17 personnes et plus de 4000 personnes ont dû évacuer leur maison.

PLUS:rc