Voyage: À qui donner un pourboire... et de combien?

Publication: Mis à jour:

2013-10-14-tippingcropped.jpg
Photo par Dreamstime. Article par Terry Ward, collaborateur de Budget Travel.

Donner un pourboire ne devrait pas poser autant de problèmes. Le service était bon, vous laissez la somme que vous voulez, et tout le monde est content. Mais pas si vite. C'est là l'un des aspects les plus compliqués du voyage, car on doit tout prendre en considération, du salaire des employés aux traditions culturelles qui pourraient vous rendre mal-à-l'aise, vous et votre serveur, rien qu'en laissant ces 15% (des applis comme GlobeTipping -- qui donnent des conseils sur les pourboires dans les restaurants, hôtels et autres dans 200 pays -- peuvent être d'une grande aide). Nous avons consulté des experts et de fervents voyageurs pour connaître leur avis sur les scénarios les plus effrayants et leurs conseils pour éviter les situations embarrassantes.

L'équipage d'une croisière
Dans le temps, les compagnies de croisière fournissaient une enveloppe et des suggestions sur le montant du pourboire à donner à l'équipage avec lequel on était en contact direct pendant la croisière. Désormais les grandes compagnies de croisière ont pour habitude d'ajouter automatiquement les pourboires à la facture (qui pourrait peut-être vous prendre par surprise), en particulier aux États-Unis et aux Caraïbes. "Ces 10 dernières années, la mode veut que la compagnie rende les pourboires automatiques en prévenant le client au préalable: 'nous nous en occuperons pour vous si vous cochez cette case sur la facture,'" déclare Spud Hilton, rédacteur pour la section voyage du San Francisco Chronicle et pour le Bad Latitude blog. Tandis que certaines compagnies offrent la possibilité de modifier le pourboire comme on le souhaite, pour d'autres les pourboires sont devenus obligatoires et ne peuvent pas être ajustés. Dans ce cas, selon Spud Hilton, "le pourboire n'est plus la récompense d'un bon service -- c'est pour le service en général sur le bateau." Et ce service, selon lui, peut même s'étendre à des éléments qu'un pourboire ne devrait décemment pas couvrir -- dont l'éducation de l'employé. Vérifiez toujours avec votre compagnie afin de savoir si les pourboires sont inclus (et s'ils peuvent être modifiéwait staffs) avant d'organiser une croisière.

Les serveurs
Aux États-Unis, on ne rigole pas avec les pourboires -- on laisse 15 à 20% à moins d'une circonstance exceptionnelle. Mais ce n'est pas aussi strict ailleurs. Dans les restaurants européens, la règle générale est de laisser quelques euros si l'on est satisfait du service, arrondissant une addition de 47 euros à 50 euros, par exemple. Mais au Danemark et en Nouvelle-Zélande, aucun pourboire n'est attendu. Par ailleurs, prêtez attention aux frais de service déjà inclus dans le prix. En Norvège, des frais de service de 10% sont généralement greffés (mais laissez 10% si ce n'est pas le cas). Mais soyez conscient que dans certains endroits, ces frais de service ne couvrent pas la totalité du pourboire. À Aruba, par exemple, 15% sont automatiquement additionnés à la facture (redistribués à tout le monde, y compris le personnel de cuisine). Si le service fait l'affaire,il convient de laisser 5 à 10% de plus et de les donner directement au serveur. En cas de doute, vous pouvez demander au personnel de l'hôtel quelles sont les coutumes locales en la matière. Lorsque les Européens voyagent aux États-Unis, cela peut aussi prêter à confusion. Il y a quelques années, le bar d'un restaurant new-yorkais à la mode a décidé d'ajouter 20% de pourboire à la note, car les serveurs en avaient assez d'être négligés par les clients européens.

Les porteurs
L'énigme du pourboire devient encore plus déroutante lorsqu'on arrive dans un grand hôtel avec une armée d'employés vous suivant pour vous aider. L'un d'entre eux sort votre sac de la voiture, un autre l'emporte à la réception, et un autre encore monte les bagages dans votre chambre. Il se peut que vous ayez la tête qui tourne à force de distribuer des billets. Mieux le faire une bonne fois pour toutes, à l'arrivée dans la chambre. "La personne qui sort votre sac de la voiture ne s'atend pas vraiment à recevoir un pourboire, déclare Peter Shankman, entrepreneur en voyage 85 % du temps. Ils travaillent en rotation (avec les autres porteurs montant les sacs dans les chambres). C'est à la personne qui transporte mon sac juqu'à ma chambre que je donne un pourboire."

Le personnel en Chine et au Japon
Croyez-le ou non, donner un pourboire est considéré comme impoli en Chine et au Japon, et personne ne le fait. Cela vaut pour les chauffeurs de taxi, les serveurs et les employés d'hôtels. Mais il existe une exception à cette règle qui prend par surprise même les voyageurs les plus aguerris. Explications dans la suite de l'article!

Les conducteurs de navettes
Ces navettes de courtoisie que l'on prend de l'aéroport au au loueur de voiture et de l'hôtel au centre-ville n'est pas entièrement gratuit. Qu'il y ait ou non une boîte prévue pour les pourboires, il convient de tendre un dollar ou deux au conducteur avant de descendre. "Si mes sacs sont vraiment lourds, je donne en général quelques dollars au conducteur," indique John DiScala de Johnny Jet.

Le personnel d'entretien d'un hôtel
"Le personnel d'entretien est probablement le plus controversé -- et mal compris -- pour ce qui est du pourboire dans un hôtel," estime Charlyn Keating Chisholm, rédactrice pour la rubrique hôtels et stations balnéaires du site About.com, qui a elle-même écrit several blogs sur le sujet. "Beaucoup de gens ne le font pas, mais il est vraiment indiqué de donner un pourboire à la femme de ménage dans un hôtel," ajoute John DiScala. Et si, au lieu de donner un pourboire à la fin de votre séjour, vous le faites chaque jour, vous obtiendrez le meilleur service." Quelques dollars par jour font l'affaire. et quand aucune enveloppe n'est prévue pour le pourboire, mieux vaut laisser l'argent sous l'oreiller plutôt que sur la commode, conseille John DiScala -- car les femmes de ménage pourraient penser que l'argent n'est pas pour elles, et ne pas y toucher. Encore mieux, selon lui: aller à la rencontre de l'employé et lui donner quelques pièces en le remerciant pour la qualité de son travail. Attention, cependant, si vous résidez dans une auberge ou un hostel. Les propriétaires s'occupent eux-mêmes des tâches ménagères, il est donc parfaitement acceptable de faire l'impasse sur les pourboires.

Les concierges
Il n'est pas nécessaire de donner un pourboire au concierge d'un hôtel parce qu'ils vous a indiqué le chemin vers le meilleur restaurant à sushi ou vous a réservé une navette pour l'aéroport. Mais s'il a produit un véritable effort pour vous obtenir un ticket pour un concert à guichet fermé ou une table dans un restaurant impossible refusant normalement les réservations, le concierge mérite un remerciement spécial pour ses efforts. Le pourboire idéal se situe entre $5 et $20, en fonction du service demandé, explique John DiScala. Donnez l'argent au concierge en personne ou mettez-le dans une enveloppe de l'hôtel avec un message bref exprimant votre gratitude.

Les guides touristiques
Les pourboires pour les guides sont rarement inclus dans les prix des tour opérateurs, et sont attendus que vous ayez visité le Colisée pendant une heure ou la Grande barrière de corail pendant toute une journée. "En général, $3 à $4 par jour (dans la monnaie locale) est acceptable pour les tours courts et $7 à $10 pour des visites d'une journée entière," indique Andrew Schrage, co-fondateur de Money Crashers Personal Finance. Si vous avez des doutes, demandez au tour opérateur quelle est la somme à donner -- la question est tellement posée que bon nombre d'agences publient l'information sur leur site internet, dit-il. Il s'agit vraiment là d'un standard international -- oui, même dans des pays où le pourboire n'est normalement pas pratiqué, comme en Chine ou au Japon (vous voyez, on vous avait dit qu'il y avait une exception). Mais tendre ostensiblement ses yens ou yuans est toujours mal vu. "Idéalement, on ne donne pas le pourboire directement après la fin du service ," explique Greg Rodgers, qui tient plusieurs blogs de voyage en Asie, dont un sur About.com. "C'est comme payer pour le service. il est préférable de donner son pourboire à un moment plus tardif et inattendu." La plupart des tours en Chine comprennent le transport jusqu'à l'hôtel et l'aéroport, donc mieux vaut attendre jusqu'aux derniers au revoir. Selon Greg Rodgers, sortir de l'argent de sa poche est la pie façon de donner un pourboire au Japon. Mettez l'argent dans une enveloppe fermée avant de le donner à votre guide.

Avez-vous vécu un scénario dont nous n'avons pas parlé ci-dessus? Racontez-le nous dans les commentaires.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Les destinations les plus populaires du monde
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

On l'insulte... et elle reçoit 10 000$ de pourboire

Etats-Unis : un restaurant new-yorkais impose de manger en silence