NOUVELLES

Quatre autres personnes empoisonnées au monoxyde de carbone en Ontario

25/12/2013 01:16 EST | Actualisé 23/02/2014 05:12 EST

Deux enfants et deux adultes de l'est de Toronto ont été transportés à l'hôpital, mercredi, après un empoisonnement au monoxyde de carbone.

Des médias torontois rapportent que leur appartement était privé d'électricité et qu'ils ont utilisé un barbecue au charbon pour se garder au chaud. La gravité de leur état n'est pas connue.

Cet incident survient alors que des milliers de résidences de l'est du pays, de l'Ontario aux provinces maritimes, continuent d'attendre le retour de l'électricité après la tempête de pluie verglaçante du week-end dernier.

Les autorités ont lancé des avertissements contre le danger que représente l'utilisation de génératrices à essence, de fours au charbon et de barbecues à l'intérieur.

Deux personnes sont mortes d'un empoisonnement au monoxyde de carbone lundi à Newcastle, à l'est de Toronto, après avoir tenté de réchauffer leur résidence avec une génératrice à essence installée dans leur garage.

L'empoisonnement au monoxyde de carbone serait également la cause de trois décès survenus lundi dans un chalet situé dans une région isolée au nord de Sept-Îles, sur la Côte-Nord.

Les équipes des services électriques travaillaient d'arrache-pied mercredi pour rétablir le courant dans le sud de l'Ontario, au Québec, au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse.

Dans la région de Toronto, quelque 72 000 foyers étaient toujours privés d'électricité le matin de Noël. Le maire de la ville, Rob Ford, a admis que les pannes étaient très éprouvantes pour les citoyens touchés, mais a assuré que les responsables faisaient de leur mieux pour rétablir le courant dans toutes les résidences le plus rapidement possible.

PLUS:rc