NOUVELLES

L'UE exige l'arrêt immédiat des raids contre Alep

25/12/2013 06:03 EST | Actualisé 24/02/2014 05:12 EST

La représentante de la diplomatie européenne a condamné mercredi la campagne de bombardements menée par le régime syrien contre la ville rebelle d'Alep et réclamé son arrêt immédiat.

Catherine Ashton est "très préoccupée" par cette campagne de raids et par l'utilisation de barils de TNT dont les effets dévastateurs sont "effrayants" dans des zones très peuplées, ont indiqué ses services dans un communiqué.

La représentante de la diplomatie de l'UE a exhorté à un arrêt immédiat des violences, rappelé l'obligation de respecter les droits de l'homme en toutes circonstances et a demandé à "toutes les parties" de participer à la conférence organisée à Genève le 22 janvier.

Les bombardements de l'armée de l'air syrienne ont fait 401 morts, dont 117 enfants, en dix jours de raids sur les secteurs rebelles de la ville d'Alep (nord) et de sa province, selon le bilan de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

La Syrie a justifié mardi les raids sanglants contre Alep et ses environs en affirmant qu'ils visent des "terroristes étrangers".

csg/ml

PLUS:hp