NOUVELLES

GB: l'arrivée du prince George fut une "joie", confie la reine

25/12/2013 10:10 EST | Actualisé 24/02/2014 05:12 EST

La reine Elizabeth II s'est laissée aller mercredi à un rare moment de confession, faisant part, dans son traditionnel message de Noël, de la "joie" qu'elle a ressentie avec la naissance de son arrière-petit-fils, le prince George.

"Comme beaucoup d'entre vous le savent, l'arrivée d'un bébé donne à chacun l'occasion d'envisager l'avenir avec une joie et un espoir renouvelés", a déclaré la reine, 87 ans, vêtue d'une robe jaune mimosa relevée d'un collier de perles de culture.

"Pour les nouveaux parents, la vie ne sera jamais plus vraiment la même", a-t-elle ajouté dans son message télévisé enregistré plus tôt en décembre au palais de Buckingham, sa résidence londonienne.

Le baptême en octobre du prince George, troisième dans l'ordre de succession au trône d'Angleterre, "fut un moment de joie, permettant de rassembler les quatre générations" de la famille, a-t-elle confié en s'exprimant devant une table où était posée une photo la représentant, le jour de la cérémonie, entourée des trois générations de futurs monarques : son fils aîné Charles, son petit-fils William et son arrière-petit-fils George.

Le discours de Noël de la reine, non visé par le gouvernement britannique contrairement à ses autres interventions, est l'une des rares occasions pour la souveraine d'exprimer publiquement ses opinions personnelles.

Le prince George, premier enfant de William et Kate, est né le 22 juillet, suscitant un emballement médiatique dans le monde entier. Depuis, sa famille a tenu à préserver sa vie privée. Il n'est apparu qu'à deux occasions en public, au lendemain de sa naissance et pour son baptême.

Mercredi, il est resté au chaud alors que le reste de la famille royale, comme le veut la tradition, se rendait à l'office de Noël à Sandringham, dans l'est de l'Angleterre, provoquant quelque déception parmi les centaines de badauds réunis à proximité de l'église.

Kate "m'a dit qu'il passait une superbe journée, mais qu'il était plus intéressé par le papier cadeau que par les cadeaux", a raconté une retraitée, Cicely Howard, 75 ans.

Les curieux ont cependant pu apercevoir la souveraine, en manteau tangerine et la tête couverte d'une toque de fourrure noire, accompagnée de son époux le duc d'Edimbourg, 92 ans. William et Kate étaient également présents, ainsi que le frère du prince, Harry, qui arborait une barbe rousse quelques jours après son retour d'expédition au pôle Sud.

bed/jls

PLUS:hp