POLITIQUE

Suicides dans l'armée: David Johnston souhaite plus de soutien pour les troupes

24/12/2013 04:13 EST | Actualisé 23/02/2014 05:12 EST
ASSOCIATED PRESS
Canadian soldiers pay tribute to the fallen soldiers during a transfer of command authority ceremony in Kandahar airbase in Afghanistan, Thursday, July 7, 2011.Canadian combat operations have ended and their troops will transition to a non-combat training role with up to 950 soldiers and support staff to train Afghan soldiers and police in areas of the north, west and Kabul.((AP Photo/Rafiq Maqbool)

OTTAWA - Le commandant en chef de l'armée canadienne lance un appel en faveur d'une plus grande implication envers les membres des Forces, dans un message de Noël spécial destiné aux familles des soldats aux prises avec une récente série de suicides.

Le gouverneur général David Johnston affirme que les récents décès de membres des Forces canadiennes sont un rappel des traumatismes auxquels sont exposés les soldats et les défis en matière de santé mentale qui en découlent.

M. Johnston rappelle que de l'aide est disponible et estime que la population doit porter davantage attention aux hommes et aux femmes en uniforme, que ce soit pendant leur mandat ou après leur service actif.

Au moins quatre présumés suicides de militaires canadiens sont survenus plus tôt ce mois-ci dans différentes régions du pays, relançant le débat sur la façon dont le Canada aide ses anciens combattants de nouvelle génération.

L'armée canadienne a déjà entamé le décompte des 100 jours restants avant le retrait complet de tous les soldats canadiens encore présents en Afghanistan. La mission de formation cessera vers la fin du printemps, à la suite du départ des dernières troupes de combat à l'été 2011.

Le comité de la défense de la Chambre des communes a récemment appris que bien que le gouvernement Harper ait investi des millions dans les services en santé mentale pour les troupes, une attention bien moindre était consacrée à la transition vers la vie civile des blessés et des militaires souffrant de problèmes de santé mentale.

Un rapport datant de septembre, que La Presse Canadienne a obtenu, mentionne qu'il y a eu 25 suicides confirmés dans les rangs de l'armée en 2011, en plus de 17 autres en 2012.

Les services médicaux militaires tentent de déterminer ce qui provoque ces suicides parmi les soldats.

Le gouverneur général se dit par ailleurs fier du travail des Forces canadiennes. Il souligne entre autres l'aide apportée à la suite des inondations en Alberta, ainsi que la mission aux Philippines après le passage du typhon Haiyan.