NOUVELLES

Sherritt vend ses activités de charbon pour 946 M$

24/12/2013 01:38 EST | Actualisé 22/02/2014 05:12 EST

La minière canadienne Sherritt International (TSX:S) a annoncé mardi la vente de la totalité de ses activités de charbon à deux acheteurs distincts pour une somme totalisant 946 millions de dollars.

Les actifs sont partagés de façon presque égale entre Westmoreland Coal et Altius Minerals.

Sherritt a été un des plus grands producteurs canadiens de charbon, mais s'est transformé en une société diversifiée du secteur des ressources naturelles avec des activités dans plusieurs pays, dont Madagascar, où il possède un important projet de nickel, et Cuba, où il détient des actifs pétroliers.

« La transaction annoncée aujourd'hui, qui marque notre sortie des activités de charbon, est le point culminant du processus d'enchères qui s'est prolongé ces derniers mois », a affirmé le président et chef de la direction de Sherritt, David Pathe.

« Elle simplifie notre portefeuille d'actifs pour nous permettre de nous concentrer sur nos forces de base, améliore notre liquidité et nous donne une occasion de réduire notre dette. »

Les activités de charbon en Alberta et en Saskatchewan iront à Westmoreland Coal, une entreprise du Colorado qui compte déjà six mines de charbon au Montana, au Wyoming, au Dakota du Nord et au Texas.

« C'est un événement historique pour Westmoreland. [Nous acquérons] sept mines qui produisent du charbon et sont grandement complémentaires à nos activités existantes et à notre expertise », a déclaré le président exécutif de Westmoreland, Keith Alessi.

Westmoreland, établie à Englewood près de Denver, allongera un total de 465 millions de dollars, dont 312 millions en espèces et la prise en charge de contrats en location-acquisition, évaluée à 153 millions.

Westmoreland prévoit aussi intégrer à ses propres activités les effectifs des projets Mountain et Prairie de Sherritt, en Alberta et en Saskatchewan.

Par ailleurs, un groupe dirigé par Altius Minerals (TSX:ALS), établi à Saint-Jean, à Terre-Neuve-et-Labrador, rachètera le portefeuille entier des redevances sur le charbon de Sherritt, ainsi que des projets de développement en Saskatchewan, pour un total de 481 millions de dollars en espèces.

Altius et d'autres partenaires, incluant une filiale de Liberty Mutual Insurance, mettront la main sur une participation de 51 % dans un portefeuille de 11 fonds de redevance liés à des projets de production de charbon et de potasse en Alberta et en Saskatchewan.

« Nous allons maintenant générer des revenus de redevance issus d'un portefeuille diversifié de 12 importantes activités minières canadiennes qui pourront croître significativement par l'entremise du pipeline existant de redevances de préproduction d'Altius », a observé le chef de la direction d'Altius, Brian Dalton.

« L'ajout d'un investissement de terrains de minéraux non développés complémente parfaitement la génération des projets prouvés d'Altius et ses habiletés de création de redevances. »

Altius obtiendra en outre la participation de 50 % de Sherritt dans un partenariat qui détient des milliards de tonnes de charbon et de potasse non développées en Saskatchewan.

Par ailleurs, Sherritt a publié mardi un communiqué dans lequel elle indique s'être fait demander de tenir une assemblée extraordinaire des actionnaires pour renvoyer certains administrateurs indépendants du conseil de la société.

Sherritt n'a pas identifié l'actionnaire qui a déposé une telle demande et a indiqué qu'elle fournirait davantage d'informations « en temps opportun ».

La société compte actuellement huit administrateurs indépendants sur son conseil de neuf membres, incluant M. Pathe. Le président du conseil est Harold Stephen, un expert dans les restructurations d'entreprises.

L'action de Sherritt avançait mardi matin de 32 cents, soit 9,5 %, pour s'échanger à 3,70 $ à la Bourse de Toronto.

PLUS:rc