NOUVELLES

Un réveillon de Noël dans le noir pour des milliers de Canadiens

24/12/2013 01:35 EST | Actualisé 23/02/2014 05:12 EST
shutterstock
christmas candle table setting

Les pannes provoquées par l'importante tempête de verglas qui a balayé l'est du Canada dimanche soir continuent de causer des maux de tête aux résidents de l'Ontario, du Québec et des Maritimes qui se préparent, mercredi, à célébrer Noël.

À Toronto, où le maire Rob Ford refuse de décréter l'état d'urgence, environ 79 000 abonnés demeuraient privés de courant, mercredi aux petites heures du matin. Pour faire face à cette crise, Hydro Toronto devrait néanmoins recevoir l'aide d'équipes venues d'aussi loin que le Manitoba et le Michigan.

Le maire Ford a souligné mardi que des équipes de monteurs travaillent 24 heures sur 24 pour rétablir le service le plus rapidement possible. Il a néanmoins confié que certains foyers ne seront pas rebranchés avant jeudi ou vendredi.

M. Ford a exhorté les Torontois à éviter d'utiliser des systèmes de chauffage au gaz ou des barbecues à l'intérieur. Il a rappelé les accidents mortels survenus en Ontario au cours des dernières heures en plus de préciser que plusieurs personnes avaient dû être hospitalisées pour des intoxications au monoxyde de carbone.

Six personnes montrant des signes d'un empoisonnement ont été transportées à l'hôpital, dont un enfant âgé de deux ans, selon le pompier en chef adjoint, Mike McCoy.

Le maire de Toronto a également demandé à ses concitoyens de prendre soin des aînés de la ville qui sont privés d'électricité.

Froid mordant

La Ville a publié un avis de froid mordant et le maire a pressé ses concitoyens de trouver refuge dans les divers lieux d'accueil mis sur pied par les autorités.

La nuit sera froide et les pannes d'électricité auront ainsi un plus grand impact, a insisté le maire. M. Ford soutient que la température devrait grimper au cours des prochains jours.

De son côté, Hydro One - qui alimente environ 1,3 million de consommateurs - précise que quelque 28 000 d'entre eux sont encore débranchés. Au plus fort de la tempête, on dénombrait 160 000 pannes.

Ailleurs en Ontario, la compagnie Power Stream, qui dessert entre autres les villes de Markham, Richmond Hill et Vaughan, rapportait que 12 000 clients étaient toujours sans électricité. Veridian Connections qui dessert les régions d'Ajax et de Pickering, au nord-est de Toronto, indiquait mercredi matin que 4000 abonnés étaient privés de courant.

« Le progrès que nous avons fait dans certaines régions est encourageant, a déclaré la première ministre ontarienne Kathleen Wynne en conférence de presse. Malheureusement, il est possible que certains foyers demeurent sans courant pour Noël. »

Noël à la chandelle en Estrie 

La grande majorité des interruptions de service au Québec se situaient en Estrie. En début de journée, mercredi, 10 564 foyers estriens étaient toujours privés de courant.

Certains de ces abonnés devront patienter jusqu'à jeudi avant d'être rebranchés, avait indiqué Hydro-Sherbrooke lundi soir. 

En Montérégie, le bilan des pannes atteignait plus de 3000 foyers.

Au total, dans la nuit de mardi à mercredi, 13 761 foyers attendaient toujours le retour de l'électricité au Québec. 

Ailleurs au pays

Quant aux provinces maritimes, elles devaient également composer avec des nombreuses coupures de courant. Dans la nuit de mardi à mercredi, Énergie Nouveau-Brunswick comptait près de 29 000 abonnés sans courant. 

En Nouvelle-Écosse, le nombre de foyers sans électricité est tombé en dessous de 300, mercredi matin.

INOLTRE SU HUFFPOST

Noël en lumière autour du monde