NOUVELLES

Noël: le patriarche de Jérusalem appelle à une solution "juste" au Moyen-Orient

24/12/2013 09:30 EST | Actualisé 23/02/2014 05:12 EST

Le Patriarche latin de Jérusalem, Mgr Fouad Twal, va appeler mardi à une "solution juste et équitable" au conflit israélo-palestinien et à la réconciliation au Moyen-Orient, dans son homélie de Noël dont l'AFP a obtenu copie du texte.

Mgr Twal doit célébrer la traditionnelle messe de minuit à Bethléem, ville autonome palestinienne de Cisjordanie, en présence notamment du président palestinien Mahmoud Abbas et de la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton, en visite privée.

S'adressant au président Abbas, il a assuré prier pour lui "afin de trouver une solution juste et équitable pour le conflit actuel, pour l'unité entre les Palestiniens, pour la paix et la prospérité de votre pays".

"Nous vivons en Terre sainte un conflit qui ne semble pas connaître de solution à court terme et qui pèse sur ses habitants, y compris les chrétiens", a déclaré le prélat, la plus haute autorité catholique romaine en Terre sainte, selon le texte de son homélie.

"Cette douloureuse réalité suscite de nombreuses questions concernant notre avenir dans ce pays, et nous cause beaucoup d'inquiétude", a souligné le patriarche âgé de 73 ans.

"La réponse n'est ni l'émigration ni le repli sur soi-même. Elle consiste à rester ici et à vivre et mourir ici", a-t-il ajouté, en se faisant l'écho des craintes du pape François d'un exode massif des chrétiens du Moyen-Orient, menacés par les persécutions et les discriminations.

Mgr Twal a souhaité que "cette Terre, patrie des trois religions monothéistes, puisse devenir un jour un havre de paix pour tous les peuples".

"O divin Enfant, Dieu de bonté et de miséricorde, jette un regard de bonté sur la Terre sainte et nos peuples qui vivent en Palestine, en Israël et Jordanie et sur tous les peuples du Moyen-Orient. Donne-leur tous la réconciliation pour qu'ils deviennent tous frères - fils d'un seul Père", a-t-il imploré.

De Bethléem, le lieu de naissance de Jésus selon la tradition chrétienne, le patriarche latin a aussi rappelé "tous les drames de l'humanité sur les cinq continents: des guerres civiles en Afrique au typhon aux Philippines, en passant par la situation difficile en Egypte et en Irak et la tragédie syrienne".

agr/hj

PLUS:hp