NOUVELLES

Égypte : arrestation d'un ancien premier ministre de Morsi

24/12/2013 09:49 EST | Actualisé 23/02/2014 05:12 EST

Les forces de l'ordre égyptiennes ont arrêté mardi Hicham Kandil, qui fut le premier ministre du président islamiste destitué Mohamed Morsi et a été condamné à un an de prison pour ne pas avoir mis en œuvre une décision de justice lorsqu'il était à la tête du gouvernement.

Hicham Kandil a été nommé à son poste en juillet 2012, peu après la victoire de Mohamed Morsi à l'élection présidentielle, le premier scrutin démocratique de l'histoire du pays. Le chef d'État, issu des Frères musulmans, a été déposé par l'armée le 3 juillet dernier.

Un tribunal a confirmé en septembre en appel une peine de prison ferme rendue en avril à l'encontre de Hicham Kandil, accusé de ne pas avoir renationalisé, comme le demandait la justice, une entreprise textile, privatisée sous l'ancien président Hosni Moubarak.

« Les forces de sécurité ont réussi à arrêter Hicham Kandil, ancien premier ministre, dans le cadre d'une ordonnance de justice contre lui », a annoncé le ministère égyptien de l'Intérieur. « Il a été capturé dans une zone montagneuse, en compagnie de passeurs qui tentaient de fuir vers le Soudan. »

Le gouvernement, mis en place par l'armée, a interdit les Frères musulmans, qualifiés d'organisation « terroriste », et des centaines de personnes ont été tuées depuis le 3 juillet, en grande majorité des manifestants favorables à Mohamed Morsi.

Un attentat à la voiture piégée a fait 15 morts, dont au moins 12 policiers, mardi en Basse-Égypte, devant un complexe des forces de l'ordre, à Mansoura, dans le delta du Nil.

L'Égypte, entre révolution populaire et pouvoir militaire

PLUS:rc