NOUVELLES

France: mantras et bénédictions dans un vignoble, après la mort en hélicoptère du propriétaire chinois

24/12/2013 12:01 EST | Actualisé 23/02/2014 05:12 EST

Mains jointes et robes safran, une vingtaine de moines bouddhistes venus de toute l'Europe, ont participé mardi à une bénédiction du château de La Rivière, près de Bordeaux, dans le sud-ouest de la France, quatre jours après la mort de son nouveau propriétaire, un milliardaire chinois, dans un accident d'hélicoptère.

Apporter "bonheur et harmonie" au château et à sa région du Bordelais : c'était pour s'assurer que leur nouvelle acquisition serait placée sous ces deux signes que les nouveaux propriétaires du domaine de La Rivière, Lam Kok, 46 ans, dirigeant du groupe Brilliant, et son épouse, Liu Kok, avaient prévu d'organiser une cérémonie de bénédiction de ce splendide édifice du XVIe siècle.

Mais la disparition brutale du chef d'entreprise vendredi, alors qu'il venait de signer pour une somme estimée à 30 millions d'euros l'acquisition de ce château et domaine viticole de 65 hectares en appellation Fronsac, a précipité l'organisation mardi de la célébration, en présence des salariés du château, de responsables viticoles et d'élus locaux.

Crâne rasé, vêtus de leur traditionnel vêtement orange vif, 23 moines bouddhistes de la communauté Fo Guang Shan, accompagnés de trois Grands-Maîtres, ont déambulé en file indienne en plusieurs endroits du château pour procéder à la purification et à la bénédiction des lieux.

Au cours de la cérémonie, qui a duré une trentaine de minutes, les Grands-Maîtres ont symboliquement aspergé d'eau le sol de l'imposante cour à arcades du château, alors que les mantras résonnaient sans discontinuer, s'élevant sous le ciel pluvieux.

Ces célébrations "sont habituelles à l'occasion de nouveaux investissements importants et lors d'installations sur de nouveaux sites", a indiqué le directeur général du château, Xavier Buffo, lors d'une conférence de presse après l'office.

Liu Kok, qui a également perdu son fils de 12 ans dans l'accident et se trouve désormais à la tête du groupe Brilliant, n'était pas présente à la cérémonie. "Elle va très bien et est très courageuse", a seulement indiqué Xavier Buffo.

Les célébrations, dont seule la première, mardi, était ouverte aux invités et à la presse, doivent se poursuivre dans l'intimité jusqu'à jeudi. De nombreux médias chinois s'étaient déplacés pour l'occasion.

L'appareil dans lequel Lam Kok et trois autres passagers, dont l'ex-propriétaire français du domaine, James Grégoire, avaient pris place, s'est abîmé pour une raison encore inconnue vendredi dans les eaux de la Dordogne, non loin du château. Seul le corps du fils de la famille a été retrouvé.

lab-jb/pfe/pad/thm/bir

PLUS:hp