NOUVELLES

Un détenu palestinien libéré après une longue grève de la faim

23/12/2013 06:23 EST | Actualisé 22/02/2014 05:12 EST

Le prisonnier palestinien Samer Al-Issaoui a été libéré par les autorités israéliennes lundi. Le désormais ex-détenu s'est fait connaître après avoir entamé une grève de la faim qui a duré plusieurs mois.

Samer Al-Issaoui avait bénéficié d'une libération anticipée en avril 2011 dans le cadre d'un échange de prisonniers. Il figurait parmi le millier de prisonniers palestiniens libérés contre un soldat israélien détenu par le mouvement islamiste Hamas à Gaza.

Mais il a été arrêté de nouveau en juillet 2012 pour avoir enfreint, selon les autorités israéliennes, les termes de sa liberté conditionnelle en se rendant en Cisjordanie.

Samer Al-Issaoui avait été condamné pour avoir ouvert le feu sur un bus israélien en 2002. Il devait purger sa peine de prison jusqu'en 2029.

Mais après sa grève de la faim, Israël a proposé au détenu de cesser son jeûne en échange d'une réduction de sa peine à un an de détention.

Par ailleurs, Israël doit libérer 26 prisonniers palestiniens le 29 décembre dans le cadre des négociations avec l'Autorité palestinienne.

Un Palestinien blessé, un policier israélien poignardé

Des sources israéliennes et palestiniennes rapportent qu'un Palestinien a été grièvement blessé par des tirs israéliens dans le nord de la bande de Gaza.

Une porte-parole de l'armée israélienne a affirmé que des soldats avaient tiré sur un « individu suspect qui tentait de déposer un engin explosif près de la barrière de sécurité dans le nord de la bande de Gaza ».

Le même jour, un policier israélien a été poignardé par un Palestinien au nord de Jérusalem.

Plusieurs incidents entre Palestiniens et Israéliens ont été enregistrés ces derniers jours en Israël, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.

PLUS:rc