NOUVELLES

L'ONU veut renforcer sa Mission au Soudan du Sud

23/12/2013 01:10 EST | Actualisé 22/02/2014 05:12 EST

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a annoncé lundi qu'il allait demander au Conseil de sécurité de renforcer les capacités militaires de la Mission de l'ONU au Soudan du Sud (Minuss).

M. Ban, qui s'adressait à la presse, n'a cependant pas donné de détails ni de chiffres pour ces renforts.

"Je vais envoyer aujourd'hui au Conseil de sécurité une lettre contenant mes recommandations pour renforcer les capacités de protection de la Minuss avec des troupes, des policiers et des ressources logistiques supplémentaires", a-t-il déclaré.

Les effectifs de la Mission sont actuellement plafonnés à 7.000 soldats et 900 policiers. La Minuss compte aussi plus de 2.000 civils. Augmenter ce plafond requiert une décision du Conseil de sécurité des Nations unies.

Près de 45.000 civils au Soudan du Sud ont déjà été placés sous la protection de la Minuss dans différentes bases de l'ONU dans le pays, a rappelé M. Ban. C'est notamment le cas dans la capitale Juba, à Bor (Etat de Jonglei) et Bentiu (Etat d'Unité).

"Je suis déterminé à m'assurer que la Minuss a les moyens de remplir sa mission essentielle de protection des civils", a-t-il souligné.

Les renforts pour la Minuss pourront être pris sur d'autres missions de maintien de la paix de l'ONU, a-t-il suggéré.

Il a également indiqué être en contact avec le président sud-soudanais Salva Kiir et avec les dirigeants de la région pour tenter de résoudre cette crise qui devient "de plus en plus urgente".

M. Ban a une nouvelle fois appelé les deux camps rivaux, celui du président Kiir et celui de l'ancien vice-président Riek Machar, à "cesser immédiatement les attaques contre les civils et les Casques bleus", menaçant de sanctions "les responsables de haut niveau" à l'origine des exactions.

Il a demandé à MM. Kiir et Machar de négocier et de "s'assurer que leurs partisans comprennent que continuer la violence est totalement inacceptable".

S'adressant enfin "au peuple du Soudan du Sud", M. Ban a insisté: "L'ONU a accompagné votre marche vers l'indépendance (...) Les Nations unies resteront à vos côtés et feront tout pour vous protéger et aider le pays à retrouver la paix".

avz/sam

PLUS:hp