NOUVELLES

La Pologne choisit l'avion d'entraînement militaire italien

23/12/2013 06:24 EST | Actualisé 22/02/2014 05:12 EST

Le ministère polonais de la Défense a indiqué lundi soir avoir choisi pour son armée de l'air l'avion d'entraînement italien M-346 d'Alenia Aeramachi (Finmeccanica), selon un communiqué, un contrat d'un valeur de 280 millions d'euros qui reste encore à confirmer.

"L'offre la plus favorable a été déposée par la société Alenia Aeramachi", a indiqué le ministère dans son communiqué soulignant que le choix définitif de l'avion se fera après un processus supplémentaire de vérification de l'offre présentée.

Une fois les vérifications faites, l'accord pourrait être signé au premier trimestre de l'année prochaine.

Lancé en février, l'appel d'offres portait sur huit avions accompagnés d'un paquet logistique et d'un système d'entraînement, ainsi que d'une option d'achat de quatre autres appareils.

En octobre, le ministère polonais de la Défense avait annoncé que l'offre italienne s'élevait à 1,168 milliard de zlotys (280 M EUR).

Les offres du britannique BAE Systems, ainsi que celle l'américain Lockheed Martin ont été éliminées à cause de leur non-conformité aux conditions requises par l'armée de l'air polonaise, selon le communiqué.

Le BAE Systems proposait aux Polonais son avion d'entraînement Hawk, alors que l'américain l'appareil T-50 construit ensemble avec Korea Aerospace Industries.

Les deux sociétés ont jusqu'au 2 janvier pour faire appel de la décision de l'armée polonaise.

La Pologne, qui dispose notamment d'avions de combat américains F-16, ne possède actuellement que quelques avions d'entraînement TS-11 Iskra de conception polonaise datant des années 1960-1970 et incompatibles avec les systèmes des F-16.

Un premier appel d'offres sur l'avion d'entraînement pour l'armée de l'air polonaise a été annulé en 2011.

bo/mf

PLUS:hp