NOUVELLES
19/12/2013 02:57 EST | Actualisé 18/02/2014 05:12 EST

Québecor Média se retire de la livraison de circulaires à domicile avec son Sac Plus

J Boyer via Getty Images

MONTRÉAL - Québecor met fin à son expérience du Sac Plus, le concurrent du Publi-Sac. Québecor Média a aussi annoncé jeudi qu'elle se retirera carrément du secteur de la distribution à domicile des dépliants publicitaires et des journaux hebdomadaires.

Déjà, le 5 décembre, Corporation Sun Média avait annoncé la vente de ses 74 journaux hebdomadaires à TC Média.

«La première décision qu'on a prise, c'est celle de se retirer du marché de la presse hebdomadaire régionale au Québec. Du moment où on a fait ça, nous avons convenu que ce serait de plus en plus difficile d'avoir un Sac Plus ou de rentabiliser notre service de distribution de porte à porte», a expliqué en entrevue Martin Tremblay, vice-président Affaires publiques chez Québecor Média.

Cette annonce touchant la distribution de dépliants publicitaires et du Sac Plus entraînera l'abolition d'une trentaine de postes sur les 128 que compte le Réseau Québecor Média, en plus de postes à temps partiel pour les camelots et les encarteurs. Les postes touchés sont au service à la clientèle, au service de géolocalisation et de la responsabilité des territoires, a précisé M. Tremblay.

Comme la transaction entre Sun Média et TC Média touchant les hebdomadaires n'a pas encore reçu l'aval du Bureau de la concurrence, il a fallu prévoir une transition.

«Pour l'instant, Québecor continue de gérer ses 74 hebdos. Au cours des deux prochains mois, pendant que le Bureau de la concurrence va étudier la première transaction, nous allons passer le flambeau à TC Média, selon une entente qu'on a conclue dans les dernières heures afin qu'ils distribuent nos hebdos. Peu importe quand va survenir la décision du Bureau de la concurrence, le 17 février, nous allons cesser de distribuer avec notre service de porte à porte. C'est celui de Transcontinental qui va le faire», a expliqué M. Tremblay.

Il n'a pas voulu dire combien l'entreprise avait perdu avec son expérience du Sac Plus, lancé pour concurrencer le Publi-Sac de Transcontinental.

«Nos données financières, c'est tout à fait privé. Ce ne sont pas des chiffres que nous allons faire connaître», a répondu M. Tremblay.

Les deux géants médiatiques s'étaient battus pour tenter d'attirer dans leur sac les grands annonceurs et leurs prospectus.

Interrogé à savoir si les deux géants avaient définitivement fait la paix, M. Tremblay a eu la réponse suivante: «Malgré la concurrence, il y a toujours eu un respect entre ces deux compagnies».

Québecor Média a tenu à préciser qu'elle maintiendra ses activités de distribution pour le Journal de Montréal, le Journal de Québec, le quotidien gratuit 24 Heures, ainsi que pour ses magazines de TVA Publications et pour les publications d'autres éditeurs indépendants.