NOUVELLES
16/12/2013 11:19 EST | Actualisé 15/02/2014 05:12 EST

Le Rouge et Noir choisit Kevin Glenn et Patrick Lavoie au repêchage d'expansion

PC

OTTAWA - Les Alouettes ont perdu un des favoris des partisans du club montréalais, lundi, quand le Rouge et Noir d'Ottawa a choisi Patrick Lavoie lors du repêchage d'expansion de la LCF.

Le centre-arrière québécois a été choisi au deuxième tour, la première de deux rondes à être consacrées aux joueurs canadiens. Une blessure au dos — qui a nécessité une chirurgie — et une autre à l'ischio-jambier ont limité le temps de jeu de Lavoie au cours de la dernière saison.

Le Rouge et Noir a ensuite choisi le secondeur canadien des Alouettes Jordan Verdone. Et plus tôt dans la journée, lors du premier tour — qui impliquait les joueurs américains — les Oiseaux ont perdu les services du plaqueur défensif Moton Hopkins.

Interrogé en fin de journée afin de savoir les motifs pour lesquels Lavoie, Hopkins et Vedone n'avaient pas été protégés par l'organisation, Popp a avoué que les blessures subies par ces joueurs avaient influencé sa décision.

«Les trois joueurs qui ont été sélectionnés par le Rouge et Or aujourd'hui ont des antécédents significatifs en matière de blessures», a souligné le directeur général et entraîneur-chef des Alouettes Jim Popp.

Il a notamment rappelé que Hopkins avait souffert d'un caillot de sang qui s'était formé sur l'un de ses poumons et qui avait même menacé sa carrière à un certain moment. Verdone a également été ennuyé par les blessures, qui l'ont empêché de se tailler un poste régulier au sein de la formation montréalaise.

Le repêchage d'expansion étant désormais derrière lui, Popp devra rapidement se mettre au boulot afin de s'assurer les services des joueurs qu'il souhaite revoir à Montréal l'an prochain, puisque 17 d'entre eux — selon le quotidien 'The Gazette' — pourraient devenir autonomes dès l'ouverture du marché le 15 février.

«Les agents (des joueurs) vont certainement tâter le terrain afin de s'informer de l'intérêt des équipes pour leurs clients d'ici cette date, mais si une équipe veut absolument garder les services d'un joueur et que le joueur aimerait poursuivre sa carrière avec cette équipe, alors une entente sera signée», a dit Popp.

«Nous avons déjà présenté des offres à nos joueurs qui deviendront autonomes, a-t-il précisé. Et dès que le repêchage d'expansion s'est terminé, nous avons rejoint cinq ou six gars avec lesquels nous voulons poursuivre les négociations. Certains d'entre eux ont des ententes de principe qui doivent simplement être finalisées. Tout devrait arriver à terme très bientôt.»

Certains observateurs ont également fait remarquer qu'il se pourrait que le directeur général du Rouge et Noir, Marcel Desjardins, soit tenté d'offrir les joueurs repêchés lundi aux autres équipes afin d'améliorer sa formation. Il n'est donc pas exclu de revoir Lavoie avec les Oiseaux, surtout lorsqu'on tient compte du fait que Desjardins était l'adjoint de Popp lorsqu'ils ont repêché le Québécois au premier tour de l'encan amateur de 2012.

«Le paysage va changer dramatiquement à Ottawa, et ce n'est que le début, a mentionné Popp. Ils commencent à placer leurs joueurs et l'ouverture du marché des joueurs autonomes leur permettra d'explorer une autre avenue pour combler leurs besoins. Si des transactions se produisent, c'est certain qu'elles pourraient impliquer des joueurs qui ont été repêchés aujourd'hui.»

D'autre part, Popp a indiqué que même s'il n'avait pas d'échéanciers pour nommer le prochain coordonnateur offensif de l'équipe, sa décision pourrait être prise «d'ici un mois, si tout va bien». Doug Berry, qui a été promu dans ce poste en juillet, au départ de Dan Hawkins, verra son contrat arriver à échéance le 31 décembre.

Popp a du même souffle refusé d'aborder le dossier de l'entraîneur-chef des Alouettes.

Desjardins a mis l'emphase sur les quarts

Le Rouge et le Noir a plutôt fait mal à d'autres équipes à cette occasion, en sélectionnant les quarts Kevin Glenn et Thomas DeMarco.

Selon Desjardins, il a repêché les deux meilleurs quarts disponibles.

«C'était vital d'avoir deux gars qui étaient, selon nous, les meilleurs quarts disponibles et qui ne deviendront pas des joueurs autonomes, a expliqué Desjardins. C'était un aspect clé pour nous.»

«De toute évidence, Kevin est très familier avec ce que nous voudrons installer ici comme système offensif, ce qui est un boni. Et nous avons aussi une belle combinaison entre le leadership des vétérans et la fougue de nos jeunes joueurs, donc nous croyons avoir tous les éléments nécessaires pour former une bonne équipe, particulièrement à cette position.»

Glenn, 34 ans, s'est aligné avec les Stampeders au cours des deux dernières saisons mais il a été laissé sans protection par la formation de Calgary. Le vétéran de 12 saisons dans la LCF a participé à 15 matchs la saison dernière, menant les Stamps au meilleur dossier dans la ligue, soit 14-4. Glenn a complété 223 passes en 335 tentatives pour un taux de succès de 66,6 pour cent, ce qui lui a procuré des gains de 2710 verges avec 18 touchés et sept interceptions.

DeMarco, 24 ans, a passé les deux dernières campagnes avec les Lions de la Colombie-Britannique. Il a complété 103 de ses 191 passes pour des gains de 1325 verges avec 10 touchés et huit interceptions en relève à Travis Lulay quand celui-ci était blessé.

Ces deux joueurs ont été parmi les huit choisis lors du premier tour par le Rouge et Noir, qui commencera à jouer dans la LCF en 2014.