BIEN-ÊTRE
15/12/2013 04:40 EST | Actualisé 16/12/2013 10:55 EST

Une photo modifiée de Jennifer Lawrence sur la couverture de <em>Flare</em> fait beaucoup jaser (PHOTO, GIF)

.

Il n’y a que les gens œuvrant dans l’univers de la mode pour trouver des défauts à l’apparence de Jennifer Lawrence.

Un GIF qui circule dans la blogosphère a fait ressurgir la couverture de juin 2011 du magazine Flare sur laquelle se retrouve l’actrice et qui montre des retouches gratuites faites à l’aide du logiciel Photoshop. Sur la couverture du magazine, on peut voir que J. Law a été amincie, s’est fait donner des clavicules plus saillantes et proéminentes ainsi que des pommettes plus creuses.

Le plus drôle, c’est que Jennifer Lawrence est l’une des célébrités qui dénoncent le plus l’image de pseudo-perfectionnisme des starlettes d’Hollywood qui est véhiculée par les médias. Après avoir vu sa dernière publicité pour Christian Dior, la vedette du film Arnaque américaine s’est fièrement exclamée : «Ceci ne me ressemble pas du tout», en ajoutant que Photoshop y était sans doute pour quelque chose.

Puis, en novembre, lors d’une entrevue avec la PDG de Yahoo!, Marissa Meyer, Jennifer Lawrence s’est exprimée davantage sur la problématique. «Le monde a cette idée qu’il faut ressembler à un top model retouché», dit-elle. «Il faut passer par-dessus et voir plus loin. Tu ressembles à ce que tu ressembles, tu dois être à l'aise. Que feras-tu? Avoir faim tous les jours de ta vie pour rendre les autres heureux? C’est juste stupide.»

Sur ces sages paroles, regardez le GIF dont on parlait plus haut ainsi que la photo de la couverture du Flare et dites-nous : Croyez-vous qu’il est bon pour nous de se faire constamment projeter des images qui sont le résultat de retouches aussi intenses?

j law

Pour voir d'autres couvertures retouchées (en anglais):

When Photoshop Goes Wrong...

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.