DIVERTISSEMENT

De l'Opium au «Mois Multi» à Québec en 2014

11/12/2013 11:22 EST | Actualisé 12/12/2013 11:19 EST
Courtoisie

Sans aucun doute, les fans de Beaudelaire pourront s’éclater. Les organisateurs du Mois Multi 2014 leur ont planifié un voyage aux paradis artificiels déroutant. Pas besoin de fumer, ni même de boire. Juste à se coucher sur un hamac et à se laisser transporter dans un univers multisensoriel.

Pour sa 15e édition, les organisateurs du Festival international d’arts multidisciplinaires et électroniques de Québec, ont fait exploser l’art. Bien qu’encore discret sur la programmation finale, l’avant-première médiatique a donné le ton à ce que seront les 27 jours du Mois Multi en février.

Opium en est un bel exemple alors que les artistes Mathieu Campagna et Marianne Rouillard réussissent à donner à leur musique électroacoustique des effets narcotiques et hallucinants d’une autre dimension. «Une fumerie musicale», dira le musicien au Huffington Post. «Se perdre, oublier sa vie pour un instant, la confier à quelqu’un d’autre», ajoutera-t-il.

Tantôt captivantes, tantôt perturbantes, les œuvres du MM sont un amalgame de tout ce qui se fait dans le domaine artistique aujourd’hui et même «de ce qui ne se fait pas», rajoute à la blague la directrice artistique Viviane Paradis. Performances multidisciplinaires, dispositifs interactifs, œuvres robotiques, installations sonores, lumineuses, vidéo, cinétiques, parcours audio, cinéma immersif, théâtre technologique, tout ce qui peut éveiller les sens est mis à contribution.

Québec sous les projecteurs

Et 2014 ne fera pas exception: pour la 15e, une édition anniversaire made in Québec.

«Nous avons voulu, grâce à Première Ovation, mettre l’accent sur des artistes d’ici, montrer leur présence à Québec» nous dit une Viviane Paradis ravie.

Voilà pourquoi Ex-Machina n’est pas loin. Associé au Théâtre Rude Ingénierie, le collectif va nous pondre un film devant public. À travers les murs du vieux parc d’attraction déjanté de Coney Island, les performeurs sculptent sous nos yeux un film et sa trame sonore.

«C’est une rencontre entre la fiction et le documentaire, un dialogue entre le présent et l’histoire, et surtout un laboratoire de recherche avec le public.» N’en demandez pas plus à Bruno Bouchard, membre fondateur du théâtre, «il faut voir» lance-t-il. Viviane Paradis a vu, elle a jubilé. Une jubilation qui vaudra à la production de clôturer le festival.

Absent, le bureau de l’APA nous a tout de même dévoilé en vidéo, ses Oiseaux mécaniques. Le groupe réputé pour son sarcasme politique et ses commentaires cinglants, donne cette fois dans la musique. «Mais attention», nous prévient la directrice artistique Viviane Paradis, «les musiciens, le chef d’orchestre, le critique musical seront tous passés à la moulinette, indisciplinés, peut-être même le public.»

Le Mois Multi attire de plus en plus. L’an dernier, 8000 personnes ont franchi les tourniquets de la Coopérative Méduse et des salles de spectacles qui diffusent le festival. Ces 27 jours de festivités éclatées auront lieu du 5 février au 2 mars 2014. La programmation complète sera dévoilée le 15 janvier. Un grand cru nous promet-le directeur général des Productions Recto-Verso, Gaétan Gosselin, «Une occasion de faire de l’art une expérience.»

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.


INOLTRE SU HUFFPOST

Art Basel de Miami Beach (2013)