NOUVELLES

USA: les archives nationales s'ouvrent à la lutte pour les droits civiques

11/12/2013 04:13 EST | Actualisé 10/02/2014 05:12 EST

Les archives nationales à Washington ont ouvert mercredi une aile dédiée à la lutte pour les droits des Noirs, des femmes et des immigrants aux Etats-Unis, exposant la "Magna Carta" de 1297, document d'histoire fondateur de ces droits.

L'aile "Archives des Droits" (Records of Rights), créée dans une ancienne salle de lecture, est consacrée à l'histoire de la lutte pour ces droits civiques avec des pièces originales, des films, des tables interactives, etc.

Parmi les documents originaux exposés, une décision de la Cour suprême légifère sur la citoyenneté américaine des immigrés nés aux Etats-Unis, une pétition demande le droit au divorce pour les femmes ou des papiers militaires évoquent un soldat noir ayant combattu pour l'Union au temps de la Guerre de Sécession.

L'exposition s'organise autour de la "Magna Carta", charte médiévale anglaise qui limite l'arbitraire royal et est à l'origine du droit constitutionnel moderne.

Ce parchemin de 1297 est le seul exemplaire de cette charte détenu de manière permanente sur le sol américain. Un total de 17 exemplaires existent dans le monde, la plupart en Grande-Bretagne, de différentes dates.

La mise en place de cette aile a coûté 30 millions de dollars dont 13,5 millions ont été apportés par le milliardaire philanthrope David Rubenstein, co-fondateur du fonds d'investissements Carlyle Group. Le mécène avait déjà acheté le document en 2007 pour 21,3 millions de dollars pour le redonner, en prêt, aux archives.

ff/gde

PLUS:hp