NOUVELLES

Imposteur : la Maison Blanche déplore le parasitage de l'hommage à Mandela

11/12/2013 02:13 EST | Actualisé 10/02/2014 05:12 EST

La Maison Blanche, interrogée sur la présence d'un imposteur présumé près de Barack Obama lors de l'hommage à Nelson Mandela en Afrique du Sud, a regretté mercredi un parasitage par rapport aux enjeux de la cérémonie.

Des représentants des associations de sourds-muets en Afrique du Sud ont affirmé mercredi que l'interprète en langue des signes apparu mardi à la télévision publique sud-africaine pour traduire la cérémonie d'hommage à Nelson Mandela ne maîtrisait absolument pas cette langue.

Cette personne, qui n'a pas été identifiée dans l'immédiat, s'est tenue à proximité notamment du président Obama lors du discours de ce dernier en hommage à Mandela, décédé la semaine dernière à l'âge de 95 ans.

Sollicité à ce sujet mercredi, le porte-parole adjoint de la Maison Blanche, Josh Earnest, a renvoyé vers le gouvernement sud-africain "pour savoir qui était cette personne, et qui était responsable" de sa présence.

"Ma seule réaction est qu'il est dommage qu'une cérémonie consacrée à rendre hommage à la vie et à célébrer l'héritage de l'un des grands dirigeants du XXe siècle ait été parasitée par cela et d'autres questions qui sont bien moins importantes que l'héritage de Mandela", a-t-il ajouté lors d'un point de presse.

Relancé sur le thème de la sécurité du président Obama, que personne ne peut normalement approcher sans vérification de ses antécédents par le Secret Service, la police d'élite qui le protège, M. Earnest a dit ne "pas être au courant" de telles inquiétudes.

tq/jca

PLUS:hp