POLITIQUE
11/12/2013 07:49 EST | Actualisé 12/12/2013 08:49 EST

Dominique Poirier est nommée déléguée générale du Québec à New York

Radio-Canada

La journaliste et animatrice Dominique Poirier sera la nouvelle déléguée générale du Québec à New York, a confirmé le ministre des Relations internationales, Jean-François Lisée.

Dominique Poirier, 50 ans, a travaillé plus de 25 ans à Radio-Canada, à la télévision et à la radio, ainsi qu'au Réseau de l'information. Dominique Poirier a commencé à travailler pour le diffuseur public en 1985. Elle a notamment animé la défunte émission Le Point.

« Nous avons trouvé sa candidature intéressante parce que c'est une très grande généraliste qui a démontré durant ses années de journalisme sa capacité à saisir rapidement des dossiers et à bien les communiquer, une qualité essentielle pour ce poste. C'est aussi quelqu'un qui, par sa prestance et sa personnalité, représente l'image d'un Québec jeune, dynamique et moderne que nous voulons projeter à l'extérieur », a expliqué le ministre Lisée, mercredi.

Dans le cadre de l'émission 24/60, à RDI, le chroniqueur parlementaire Gilbert Lavoie a précisé que c'est Dominique Poirier elle-même qui a offert ses services au gouvernement, il y a quelques mois. M. Lisée a affirmé qu'il y avait eu plusieurs candidatures.

Le ministre des Relations internationales a souligné qu'une autre femme s'ajoutait ainsi à la diplomatie québécoise, vantant au passage le parcours de la nouvelle déléguée. « Mme Poirier a démontré, dans sa carrière, une très grande indépendance, une très grande intégrité, et nous avons aussi noté que le Parti libéral avait utilisé ses services pour faire la modération de sa course au leadership, a ajouté Jean-François Lisée. Alors, on s'est dit : voilà quelqu'un qui pourra très bien représenter le Québec, représenter le gouvernement du Parti québécois, bien sûr, représenter les politiques du gouvernement, mais qui a eu aussi la confiance de l'opposition. »

Dominique Poirier obtient un mandat de trois ans, qui pourrait être prolongé par le gouvernement si nécessaire, et un salaire annuel de 175 000 $. Mme Poirier sera au travail dès jeudi, alors qu'elle participera à une rencontre entre le gouvernement du Québec et le lieutenant-gouverneur de l'État de New York. Les bureaux de la délégation générale du Québec dans la mégapole américaine sont situés au One Rockefeller Plaza, en plein coeur de Manhattan.

Le poste à New York était vacant depuis qu'André Boisclair avait été relevé de ses fonctions, à sa demande, à la fin septembre, pour lui permettre d'intenter une poursuite contre la Coalition avenir Québec, le député Jacques Duchesneau et le chef de la CAQ, François Legault, pour atteinte à sa réputation. M. Boisclair a depuis accepté la présidence du Comité d'examen de la Convention de la Baie-James et du Nord québécois.

Fait à noter, un autre journaliste, Stéphane Paquet, a été nommé délégué général du Québec à Londres, l'an dernier.

Quoi faire à New York

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.