NOUVELLES

On est satisfait de Shanahan, pas d'expansion en vue

10/12/2013 05:45 EST | Actualisé 09/02/2014 05:12 EST

Le bureau des gouverneurs de la LNH estime que Brendan Shanahan fait du très bon boulot pour assurer la sécurité des joueurs.

C'est l'impression qu'avait le commissaire Gary Bettman qui se trouvait dans la salle, mardi, pour la deuxième et dernière journée de réunions. La sécurité des joueurs, les Jeux olympiques de Sotchi, les opérations hockey et les relations de travail avec l'Association des joueurs ont été abordés.

À la lumière du match de samedi soir entre les Bruins de Boston et les Penguins de Pittsburgh, la discipline et la conduite des joueurs sur la patinoire ont de nouveau été au centre des conversations. Ce ne fut qu'un point dans une réunion, mais les directeurs généraux ont exprimé leur satisfaction par rapport au travail accompli en matière de discipline.

Cette saison, 18 suspensions d'au moins un match de saison régulière ont été imposées aux joueurs du circuit Bettman. Shanahan a dit qu'il n'y avait ni quota ni tendance dans l'application de la discipline d'un mois à l'autre.

Le commissaire adjoint Bill Daly a offert au bureau des gouverneurs une mise à jour logistique à l'approche des Jeux de Sotchi, en plus de les informer des attentes envers l'événement et de la pause au calendrier de la LNH.

Bettman a confié que les gouverneurs avaient été informés de l'état des négociations de la ligue avec l'AJLNH à propos du retour de la Coupe du monde de hockey, mais -- comme c'était à prévoir -- qu'il n'avait aucune nouvelle information à fournir.

Pas d'expansion sous peu

D'autre part, il a indiqué que de nombreuses villes avaient manifesté leur intérêt auprès de la ligue afin d'obtenir une concession, mais a insisté pour dire qu'il n'y avait aucun plan d'expansion formel.

Ça n'arrivera pas pour la saison 2014-15 et probablement pas non plus en 2015-16, mais ça n'empêche pas le téléphone de sonner.

« Plusieurs personnes nous contactent afin d'exprimer leur intérêt, mais aucune décision n'a été prise à part celle d'écouter », a dit Bettman après la rencontre du bureau des gouverneurs. Nous n'avons pas amorcé de processus formel d'expansion, mais quand quelqu'un veut nous parler, nous écoutons. »

Si la LNH écoute et décide d'aller de l'avant dans un avenir rapproché, Québec, Seattle et Toronto sont parmi les villes favorites pour obtenir une équipe. Cependant, Bettman a insisté pour dire qu'il n'avait pas de classement des villes potentielles et qu'aucune décision n'avait été prise afin d'augmenter le nombre d'équipes dans le circuit.

Tout ça, même si les associations ne sont pas équilibrées présentement -- 16 équipes dans l'Est et 14 dans l'Ouest -- ce qui est un facteur un peu agaçant selon le commissaire adjoint Bill Daly. Si la LNH était composée de 32 équipes, elle pourrait compter sur quatre sections de huit équipes et il n'y aurait plus d'avantages dans la course aux séries.

Il serait donc naturel d'effectuer une expansion, ce qui permettrait aussi à la LNH de remplir ses coffres en imposant un coût aux propriétaires des nouvelles équipes. Cependant, Bettman a mentionné que certaines choses devaient être évaluées avant de choisir une ville.

« Quand quelqu'un exprime son intérêt, vous regardez principalement trois facteurs, a-t-il expliqué. Vous devez comprendre le marché et s'il peut supporter une équipe de la LNH. Serait-il un bon ajout à la ligue? Deuxièmement, vous devez avoir un aréna et troisième, et peut-être le plus important, ça dépend des propriétaires. »

La ville de Markham, en Ontario, a récemment rejeté un projet de construction d'un nouvel amphithéâtre puisque la LNH a clairement indiqué qu'on ne devrait pas construire d'aréna dans l'espoir d'obtenir une équipe. Du côté de Québec, un amphithéâtre est en construction et Seattle pourrait aussi amorcer des travaux afin d'attirer une équipe de la NBA.

« J'ai déjà clairement indiqué qu'il y avait un intérêt pour une équipe de hockey dans le nord-ouest des États-Unis », a dit Daly en parlant de la possibilité d'une expansion à Seattle.

Pour l'instant, ce n'est que de la spéculation. Mais le simple fait d'attirer l'intérêt n'est pas une mauvaise chose.

« Au bout du compte, il y a de l'intérêt à plusieurs endroits et c'est très gratifiant, a déclaré Bettman. Ça démontre que l'entreprise et le sport est en santé puisque beaucoup de personnes veulent en faire partie et investir dans le hockey. »

PLUS:rc