NOUVELLES

Le fondateur de Lululemon Chip Wilson démissionne après des propos controversés

10/12/2013 12:23 EST | Actualisé 09/02/2014 05:12 EST
CP

Le fondateur de la chaîne de vêtements Lululemon, Chip Wilson, a annoncé mardi qu'il quitte la présidence du conseil d'administration de l'entreprise de Vancouver. Ce départ survient un mois après qu'il ait tenu des propos controversés sur des pantalons jugés translucides.

Le président du conseil avait alors déclaré que « très franchement, certaines femmes n'ont pas le corps qu'il faut pour porter ces pantalons ». Il a ajouté que c'était « une question de volume et d'élasticité », laissant entendre que les femmes en surpoids n'étaient pas faites pour porter ces vêtements. Le tollé de protestations qui a suivi a forcé le président à s'excuser.

Depuis plusieurs mois l'entreprise de Vancouver a des difficultés avec la vente des pantalons de yoga Luon. En avril, Lululemon a retiré ces pantalons des tablettes à cause d'un problème de transparence, perdant du coup des millions de dollars en recettes. La compagnie a expliqué qu'il s'agissait notamment d'un problème de production.

Chip Wilson restera en poste jusqu'à la fin de l'exercice. Il sera remplacé par Michael Casey à la présidence du conseil d'administration, mais il continuera à y siéger comme administrateur. 

Un nouveau PDG

Autre changement à la tête de la compagnie, l'ex-PDG des chaussures TOMS, Laurent Potdevin, succédera à Christine Day comme PDG de Lululemon. Cette dernière a annoncé en juin son intention de quitter ses fonctions lorsqu'un nouveau président serait nommé.

« Après une recherche approfondie, Laurent est apparu comme le meilleur choix pour assurer la croissance de la compagnie et son expansion », a dit M. Casey.

En parlant de Lululemon, Laurent Potdevin a déclaré « qu'il s'agit d'une marque exceptionnelle avec une équipe extraordinaire qui allie technique et beauté et construit une relation authentique avec ses clients ».

M. Potdevin entrera en fonctions en janvier prochain.