NOUVELLES

Tagliani sur la liste de la 10

09/12/2013 03:54 EST | Actualisé 07/02/2014 05:12 EST

Alexandre Tagliani fait toujours partie des candidats pour la Ganassi no 10, mais l'équipe américaine n'est pas pressée de choisir son pilote.

Après la retraite forcée de Dario Franchitti, Chip Ganassi doit trouver un remplacant pour la voiture no 10.

« Nous avons de la chance de pouvoir prendre notre temps, a expliqué Mike Hull, directeur général de l'équipe à indycar.com. Cette décision, nous voulons la prendre en pensant non seulement à 2014, mais au-delà de la seule année 2014. Tout le monde sera consulté pour trouver le pilote qui nous permettra d'être encore plus forts.

« Alex nous a montré qu'il était capable de tirer le maximum de notre voiture, a rappelé M. Hull. La façon dont il a remonté le peloton à Fontana, dont il a roulé en tête. Et il a fait la même chose lors des essais de Sebring. Il nous a apporté plein d'informations et une nouvelle façon de voir les choses. Et c'est le style de la maison, de toujours vouloir pousser plus fort. »   

Tagliani a tourné le 4 décembre à Sebring, en Floride, au cours de la première journée de travail de l'équipe avec le moteur Chevrolet. Il était tout content de tourner en décembre, ce qui ne lui est pas arrivé souvent. 

« C'est curieux d'être dans une voiture de course en décembre, a admis Tagliani à indycar.com. Je sais ce que j'ai à faire, et c'est super qu'ils aient voulu que je continue. Dan un sens, c'était mon audition. Ils savent ce que je peux faire avec leure voiture. »

Le pilote québécois savait que d'accepter le volant de son ami blessé était un risque, mais il a relevé le défi à Fontana.

« Je n'avais pas piloté depuis trois mois, et le fait de me confier l'auto de Dario pour une course aussi importante était de leur part une marque de confiance. Je leur ai montré que j'avais encore faim. Mes connaissances techniques sont pour eux un atout au moment où ils passent de Honda à Chevrolet. Il y a beaucoup de pièces dans ce puzzle.

 »Dario était un élément important de l'équipe, a rappelé Tagliani. Et son accident a pris l'équipe par surprise, et elle doit prendre son temps pour tout évaluer. C'est un long processus, mais déjà que je sois dans l'auto est un beau message. »

« J'ai travaillé toute ma carrière pour avoir un volant dans une grande équipe, affirme le Québécois. Ce genre de volant ne se libère pas souvent. J'aimerais beaucoup voir ce que je pourrais faire dans cette équipe. Si on m'offre cette chance, je vais la prendre, c'est sûr. »

« Pour l'instant. je me concentre sur ce dossier, conclut-il. Ce serait irrespectueux de ma part de commencer à courir plusieurs lièvres, alors qu'ils me font confiance. D'autres équipes sont intéressées, et c'est super. Mais pour le moment, je me concentre sur ce programme. »

Alexandre Tagliani a montré qu'il savait piloter au plus haut niveau. Mais si Chip Ganassi veut bâtir un programme à moyen terme et long terme pour la voiture no 10, comme expliqué plus haut, est-il le candidat que l'équipe recherche, compte tenu de ses années de service et de son âge? L'avenir le dira. 

PLUS:rc