NOUVELLES

Programme triennal : 1,4 milliard $ d'investissements à Québec

09/12/2013 01:40 EST | Actualisé 07/02/2014 05:12 EST

La Ville de Québec investira plus de 1,4 milliard de dollars au cours des trois prochaines années dans ses infrastructures, selon le Programme triennal d'immobilisations (PTI) présenté lundi.

La majorité de ce montant, soit 853 millions de dollars, sera consacrée au développement des infrastructures et le reste, soit un peu plus de 590 millions de dollars, servira à l'entretien et la réparation des infrastructures existantes.

Encore cette année, l'amphithéâtre, qui sera complété en 2015, récolte la part du lion avec 76 millions de dollars sur deux ans. Mais la place publique qui sera construite au coût de six millions de dollars ne sera pas prête à temps, a indiqué le maire Régis Labeaume.

« On pensait qu'on pouvait la payer avec les surplus qu'on a déjà accumulés, au moment où l'on se parle c'est 43 millions de dollars. Ce n'est pas inclus dans les contrats avec le gouvernement et QMI. »

L'autre investissement majeur, c'est la reconstruction de la centrale de police et de la cour municipale au coût de 60 millions de dollars. La centrale désuète du parc Victoria sera démolie.

La Ville prévoit aussi 19 millions de dollars pour la mise en place d'un centre de biométhanisation, un projet d'abord évalué à 108 millions de dollars qui a été réduit à 98 millions. La Ville attend le feu vert du gouvernement du Québec sous peu.

Plus de 22 millions de dollars sont consacrés aux travaux correctifs de la rivière Lorette.

Les investissements de presque un milliard et demi de dollars incluent le Réseau de transport de la Capitale. Le PTI prévoit 203 millions de dollars pour le développement du transport collectif.

Le PTI inclut aussi la construction de deux palestres de gymnastique, la réfection d'une cinquantaine de parcs et l'aménagement de quatre terrains de soccer synthétique.

Le PTI ne fait pas mention des projets d'anneau de glace couvert et de marché du Vieux-Québec. Le maire Labeaume veut faire avancer ces dossiers au retour des Fêtes.

Pour une deuxième année, la Ville empruntera moins que la moitié des sommes investies pour la réalisation de ces projets.

Avec ces investissements, la dette de la Ville atteindra 1,624 milliard de dollars en 2014.

Le service de la dette demeure sous les 20 % du budget global de la Ville.

Le PTI sera maintenant scruté à la loupe par les élus. Il devrait être adopté d'ici la fin de la semaine.

PLUS:rc