NOUVELLES

Qui est le Mandela d'aujourd'hui ?

09/12/2013 04:47 EST | Actualisé 08/02/2014 05:12 EST
Reuters

La semaine dernière, le chroniqueur international François Brousseau demandait qui, aujourd'hui, pourrait être comparé à Nelson Mandela par la grandeur morale, la justesse et le caractère universel de sa cause. Vous avez été nombreux à réagir.

Dans son analyse, François Brousseau estimait que seul l'ex-président soviétique, Mikhaïl Gorbatchev, pouvait être comparé à Nelson Mandela. Mais certains d'entre vous n'étaient pas d'accord avec son choix, tandis que d'autres y sont allés de leur propre proposition.

Outre la jeune Pakistanaise Malala Yousafzai, la leader birmane Aung San Suu Kyi, le Dalaï-Lama, chef des Tibétains en exil et le président américain Barack Obama, tous évoqués dans l'article de François Brousseau, les internautes ont proposé des candidats diversifiés.

De Lech Walesa à François 1er

Une internaute a notamment proposé l'ex-président du mouvement polonais Solidarnosc, Lech Walesa, qui fut l'une des figures emblématiques de la lutte des Polonais contre l'influence soviétique dans leur pays dans les années 1970 et 1980.




Un auditeur a pour sa part proposé le dissident chinois Liu Xiaobo, condamné à 12 ans de prison pour subversion, pour avoir milité pour le respect des droits de l'homme et prôné un virage pacifique et non violent du régime communiste chinois vers la démocratie.

D'autres ont suscité plusieurs commentaires en proposant respectivement l'ex-président de Cuba, Fidel Castro, ainsi que le nouveau pape, François.

Mikhaïl Gorbatchev ne fait pas l'unanimité

Quant à Mikhaïl Gorbatchev, certains ont souligné qu'il ne pouvait être comparé à Nelson Mandela, dans la mesure où ce dernier a passé 27 ans en prison alors que Gorbatchev était aux commandes d'une superpuissance.

De son côté, François Brousseau soulignait que le Prix Nobel de la paix russe a mis un terme à des décennies de communisme en Europe de l'Est, sans guerre ni massacres.

Des lecteurs ont également souligné que Mikhaïl Gorbatchev n'a pas, selon eux, inspiré la chute du communisme comme Nelson Mandela l'a fait dans sa lutte contre l'apartheid.

En terme de conviction, de courage et de détermination, la chef de l'opposition birmane et Prix Nobel de la paix Aung San Suu Kyi a été associée à plusieurs reprises à Nelson Mandela, en dépit des critiques dont elle est l'objet ces dernières années. 

La mention du président américain Barack Obama dans l'article de François Brousseau n'a par ailleurs pas suscité d'appui significatif chez les lecteurs.

INOLTRE SU HUFFPOST

NELSON MANDELA IN CANADA
Nelson Mandela, vie et mort