NOUVELLES

L'entente télévisuelle approuvée

09/12/2013 09:24 EST | Actualisé 08/02/2014 05:12 EST

Le bureau des gouverneurs de la LNH a entériné l'entente de 12 ans et 5,2 milliards $ pour les droits télévisuels exclusifs au Canada avec l'entreprise Rogers Communications Inc.

Ce n'est pas une surprise puisque l'entente, qui sera en vigueur dès la saison prochaine et qui s'échelonnera jusqu'en 2025-26, sera bénéfique pour l'ensemble de la ligue.

Le commissaire Gary Bettman devait annoncer la prévision du circuit pour le plafond salarial des équipes l'an prochain, lundi soir, lors d'une rencontre à un hôtel de Pebble Beach, en Californie. Une augmentation d'environ 10 pour cent par rapport au plafond salarial de cette saison, établi à 64,3 millions $, est à prévoir.

Ça représenterait une croissance étonnante pour un circuit qui vient à peine, il y a un an, de vivre un lock-out.

Les équipes pouvaient dépenser jusqu'à 70,2 millions $ pendant la saison écourtée par le lock-out de 2013. Il s'agissait d'une année de transition avant que le plafond ne soit rabaissé afin de répondre au partage à parts égales des revenus tirés des activités relatives au hockey, tel que stipulé dans la nouvelle convention collective qui a été ratifiée l'an dernier.

Cette nouvelle entente lucrative avec Rogers devrait faire augmenter le plafond salarial encore davantage dès la saison 2015-16, puisque les fonds seront versés dans les coffres de la ligue à compter de la saison prochaine.

« Si les revenus sont à la hausse, alors c'est une bonne nouvelle », a déclaré le président et directeur général des Coyotes de Phoenix Anthony LeBlanc.

PLUS:rc