NOUVELLES

Six suspects dans un vol de matériel radioactif au Mexique

07/12/2013 06:11 EST | Actualisé 06/02/2014 05:12 EST

Les six personnes testées pour une possible exposition aux radiations ont reçu leur congé d'hôpital, mais demeurent détenus à titre de suspects du vol d'un camion qui transportait du cobalt-60, une matière hautement radioactive, ont rapporté les autorités, vendredi.

Parmi les hommes détenus, âgés de 16 à 38 ans, celui de 16 ans est le seul à avoir montré des signes d'exposition aux radiations. Mais il se trouverait en bonne condition, selon une porte-parole des autorités de l'État d'Hidalgo qui a réclamé l'anonymat, n'étant pas autorisée à discuter du dossier.

Après avoir obtenu le feu vert des autorités médicales, vendredi, les hommes ont été remis aux autorités fédérales en lien avec l'affaire d'un camion volé, lundi, sous la menace d'une arme à feu, à l'extérieur de la ville de Mexico. Le cobalt-60 qu'il transportait provenait d'un appareil de radiothérapie obsolète.

Les responsables n'ont pas dévoilé quel était le rôle des six suspects dans le vol.

Le ministre de la Santé de l'État d'Hidalgo, Pedro Luis Noble, a précisé que les six personnes souffraient d'irritations cutanées et d'étourdissements, mais qu'aucune n'était dans un état grave.

Une seule personne souffrait de vomissements, un signe de l'exposition aux radiations.

Le vol du camion transportant du cobalt-60 a déclenché une alerte dans six États mexicains et dans la capitale, Mexico, de même que la diffusion d'un avertissement de l'Agence internationale de l'énergie atomique à Vienne.

Les responsables craignaient que le matériel ait été volé pour fabriquer une « bombe sale », soit un explosif conventionnel qui dissémine une substance radioactive.

Mais les autorités mexicaines ont précisé par la suite que les voleurs semblaient avoir visé le camion muni d'une plateforme amovible et d'une grue, et qu'ils ne savaient probablement pas que le véhicule transportait une substance dangereuse.

PLUS:rc