POLITIQUE

Le chef d'Option nationale est satisfait des campagnes menées dans Viau et Outremont

07/12/2013 03:50 EST | Actualisé 06/02/2014 05:12 EST
Agence QMI

MONTRÉAL - À l'approche de la tenue des élections partielles dans Outremont et dans Viau, le chef d'Option nationale (ON) se dit satisfait des efforts déployés par les candidats de sa formation.

Sol Zanetti estime que Julie Surprenant et Patrick R. Bourgeois étaient à la fois «prêts et motivés» et qu'ils auront su remettre l'enjeu de la souveraineté à l'avant-scène dans ces circonscriptions montréalaises.

Pour y arriver, ils ont tous les deux multiplié les rencontres avec les citoyens en misant sur le porte-à-porte mais aussi sur l'organisation de réunions au sein de certains groupes ethniques comme les Haïtiens et les Algériens.

Les aspirants députés provinciaux poursuivront leurs efforts jusqu'à la dernière minute en multipliant les coups de fil pour inciter les membres d'ON et les sympathisants à se rendre aux urnes.

Sol Zanetti pense que ces appels seront cruciaux puisque «les partielles représentent un défi pour faire sortir les appuis. On en parle un peu moins dans les médias et les gens, parfois, oublient d'aller voter».

M. Zanetti juge que, de manière plus générale, les membres de son parti auront profité de la campagne, qui connaîtra sa conclusion lundi, pour parfaire leur préparation en prévision du prochain scrutin général.

À ses yeux, le contexte était tout indiqué «pour mettre en pratique de nouvelles approches et techniques».

Il a ajouté qu'il est à la tête d'une «organisation assez jeune mais qui a, en son sein, beaucoup de gens d'expérience qui ont fait plusieurs campagnes électorales dans le passé». Alors, ces vieux routiers ont eu l'occasion, selon lui, de transmettre leurs connaissances aux militants inexpérimentés.