NOUVELLES

La Russie dénonce les « ingérences » étrangères en Ukraine

06/12/2013 04:22 EST | Actualisé 04/02/2014 05:12 EST

Dmitri Medvedev, premier ministre russe, a qualifié vendredi d'« ingérence » la présence de responsables étrangers au mouvement de contestation en Ukraine, faisant allusion à la récente visite du ministre allemand des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, aux manifestants de Kiev.

Lors d'un entretien télévisé, le chef du gouvernement a estimé que si des responsables étrangers pouvaient très bien rencontrer des leaders de l'opposition, « participer à de tels événements, excusez du peu, porte un nom très simple : une ingérence dans les affaires intérieures ».

Mercredi, le chef de la diplomatie de Berlin, à Kiev pour assister à une réunion de l'OSCE, avait rencontré deux chefs de l'opposition ukrainienne avant de se mêler place de l'Indépendance, épicentre du mouvement de protestation, à des manifestants antigouvernementaux.

Depuis plusieurs jours, la place de l'Indépendance est le lieu de rassemblement de partisans d'un rapprochement de l'Ukraine avec l'Europe après le refus de dernière minute du président Viktor Ianoukovitch de signer un accord d'association avec l'Union européenne.

Reuters

PLUS:rc