NOUVELLES

Harper et l'Assemblée nationale rendent hommage à Mandela

06/12/2013 05:44 EST | Actualisé 05/02/2014 05:12 EST

« Nous les Canadiens partageons le deuil des Sud-Africains et leurs célébrations de la vie de Nelson Mandela. » C'est ce qu'a écrit le premier ministre du Canada, Stephen Harper, dans un livre de condoléances qui sera livré aux autorités sud-africaines.

Le premier ministre a été le premier à signer le livre de condoléances exposé au parlement, mais les citoyens également sont invités à le signer, vendredi après-midi. Le document sera ensuite remis au Haut Commissariat d'Afrique du Sud à Ottawa.

Les autorités canadiennes organisent présentement l'envoi d'une délégation canadienne doit sous peu aller rendre hommage à Mandela en Afrique.

Il n'y a pas de protocole fixe pour organiser ce genre de voyage protocolaire, mais généralement, les anciens premiers ministres du pays sont conviés à ce genre de délégation. Ils sont six, toujours en vie : Jean Chrétien, John Turner, Joe Clark, Kim Campbell, Brian Mulroney et Paul Martin.

Parfois, les chefs des partis d'opposition à Ottawa sont également invités. Dans ce cas-ci, il se pourrait que des personnalités canadiennes qui incarnent la relation privilégiée entre le Canada et Nelson Mandela soient aussi conviées.

Amir Khadir remercie les conservateurs Clark et Mulroney

Pendant ce temps, à Québec, l'Assemblée nationale a adopté une motion pour rendre hommage à la vie et l'oeuvre de Nelson Mandela. La motion a été présentée par le député de Québec solidaire Amir Khadir à Pauline Marois. Elle a été adoptée à l'unanimité.

Plusieurs élus en ont profité pour livrer des témoignages. Amir Khadir, surprenant plusieurs personnes, a rappelé que les conservateurs Brian Mulroney et Joe Clark ont combattu l'apartheïd au sein du Commonwealth et il les a remerciés de l'avoir fait.

Quant à Pauline Marois, elle a salué l'amour profond que vouait Mandela au genre humain et sa foi inébranlable en un avenir meilleur qui l'ont fait triompher du racisme et de la violence.

Un parc et une école du nom de Nelson Mandela 

Dans certaines villes, des événements ont été organisés pour rendre hommage à Mandela. À Toronto, la disparition de ce grand homme a une signification bien particulière auprès des élèves de l'école qui porte son nom. Les enfants ont assisté vendredi à une cérémonie à la mémoire du premier président noir de l'Afrique du Sud qui avait visité l'école en 2001.

À Montréal, une marche menant au parc Nelson-Mandela aura lieu dimanche.

PLUS:rc