NOUVELLES

Veillée improvisée devant la maison de Mandela

05/12/2013 07:38 EST | Actualisé 04/02/2014 05:12 EST

Noires et blanches, des centaines de personnes se sont rassemblées devant la maison de Mandela à Johannesburg, en Afrique du Sud, où l'ancien héros de la lutte contre l'apartheid s'est éteint, jeudi.

Les résidents du quartier Houghton ont commencé à se réunir pour une veillée improvisée dès l'annonce de mort de Nelson Mandela.

L'ambiance est à la joie plutôt qu'à la tristesse. Plusieurs personnes dansent et chantent, certaines se sont couvertes du drapeau sud-africain, d'autres tiennent des chandelles. Certains portent encore leurs pyjamas.

L'hymne national et des chants antiapartheid retentissent, ponctués de « Vive Mandela ».

Un monument commémoratif improvisé fait de bougies, du drapeau national et de bouquets de fleurs a été érigé. Un portrait encadré montrant Nelson Mandela souriant a aussi été accroché à un arbre.

Plus tôt, l'ancien parti politique de Mandela, l'ANC, a publié un communiqué, saluant le départ de ce « colosse, un modèle d'humanité, d'équité, de justice et de paix ».

Le président de l'Afrique du Sud, Jacob Zuma, a quant à lui annoncé que les drapeaux seraient mis en berne, vendredi, et jusqu'aux funérailles d'État auxquelles Mandela aura droit. La date de la cérémonie n'a toutefois pas été précisée.

« L'Afrique du Sud se prépare à recevoir les dirigeants du monde entier qui viendront lui rendre hommage », a de son côté écrit le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Clayson Monyela, sur le réseau Twitter.

Nelson Mandela est mort chez lui, jeudi soir, à l'âge de 95 ans. Il se trouvait dans un état critique depuis plus de cinq mois. Il avait été hospitalisé en juin dernier après une rechute de son infection pulmonaire, puis il est rentré chez lui le 1er septembre. Il recevait des soins à domicile.

PLUS:rc