POLITIQUE

Fermeture de la ligne jaune du métro de Montréal : les travaux étaient planifiés depuis longtemps

05/12/2013 11:42 EST | Actualisé 04/02/2014 05:12 EST
Getty

Les travaux qui paralyseront la ligne jaune du métro de Montréal pendant 25 fins de semaine l'an prochain étaient planifiés de longue date, assure la Société de transport de Montréal (STM), qui doit procéder à la réfection des voûtes, âgées de 47 ans.

Selon le directeur général de la STM, Carl Desrosiers, ces travaux majeurs sur la ligne qui relie la ville de Longueuil au centre-ville de Montréal consistent dans un premier temps à restaurer et étanchéifier le béton des voûtes du tunnel dans lesquelles l'eau s'infiltre au fil des ans.

Un phénomène normal, assure M. Desrosiers, qui précise que le métro est construit sous la nappe phréatique, ce qui provoque des infiltrations dans les tunnels. Plus de 10 millions de litres d'eau sont d'ailleurs pompés des tunnels du métro chaque année, ajoute-t-il.

Dans un deuxième temps, des rigoles et des canalisations seront installées dans le tunnel de la ligne jaune pour évacuer l'eau qui s'infiltre dans celui-ci. Des travaux électriques seront aussi réalisés.

Selon le nouveau président de la STM, Philippe Schnobb, il s'agit de travaux d'entretien planifiés depuis longtemps et non de réparations d'urgence.

Carl Desrosiers ajoute que le tunnel de la ligne jaune n'a pas subi de travaux majeurs depuis 1998 et qu'il est temps aujourd'hui de procéder à cet entretien des infrastructures.

L'ensemble des travaux sur la ligne jaune et les mesures prises pour en atténuer les désagréments coûteront 10 millions de dollars.

Tous ces travaux seront effectués essentiellement la nuit à partir de janvier ainsi que durant 25 week-ends répartis de mars à mai et de septembre à décembre 2014.

Il va sans dire que la fermeture du seul lien de métro entre Montréal et la Rive-Sud pendant 25 week-ends entraînera des inconvénients importants pour les usagers au printemps et à l'automne 2014.

Au cours de ces fins de semaine, le service sera suspendu de 1 h du matin le samedi soir jusqu'à 5 h 30 le lundi matin.

Pour pallier les interruptions, la STM offrira un service de navettes entre les stations Longueuil-Université de Sherbrooke, Papineau et Berri-UQAM, ainsi que vers le parc Jean-Drapeau, aux 4 à 10 minutes.

Le printemps étant une période où il y a peu d'évènements publics sur l'île Sainte-Hélène et où aucun travail n'est prévu sur les ponts, la STM estime qu'il s'agit du meilleur moment pour procéder à ces fermetures.

En cas d'urgence, le gouvernement et la STM se donnent toujours la possibilité de suspendre les travaux, a réitéré Philippe Schnobb jeudi, en conférence de presse.

La STM assure par ailleurs qu'aucune rénovation majeure n'est planifiée dans les tunnels du métro avant 2018.

La ligne jaune du métro comptabilise 11 600 entrées les samedis et 7800 les dimanches. C'est la période la moins achalandée de la semaine.

INOLTRE SU HUFFPOST

Azur, la nouvelle voiture du métro de Montréal