NOUVELLES

Des travaux de dynamitage inquiètent en Haute-Ville

05/12/2013 12:04 EST | Actualisé 04/02/2014 05:12 EST

Les travaux de construction d'un immeuble à copropriétés sur la rue de la Chevrotière soulèvent des inquiétudes de la part des résidents du quartier Saint-Jean-Baptiste à Québec.

Le promoteur GM Développement a entrepris, jeudi, des travaux de dynamitage qui vont se dérouler de façon sporadique au moins jusqu'à Noël. L'immeuble en construction situé juste à côté de l'hôtel Delta va abriter 28 unités de condos et sera muni d'un stationnement intérieur.

Des résidents des coopératives d'habitation voisines craignent que les travaux de dynamitage n'endommagent la structure déjà fragile des édifices où ils habitent. À la coopérative Un toit en réserve, située juste à côté, des tiges de métal ont été installées il y a quelques années sur les fondations de l'édifice pour le renforcer.

Une résidente, Geneviève Pépin, n'est pas rassurée que des travaux d'une telle envergure soient réalisés à quelques mètres de chez elle. « C'est sûr que ça me fait peur. Une madame qui habite dans la même coopérative a un garçon qui travaille dans le domaine; il a été très surpris de savoir qu'on dynamitait en Haute-Ville », explique-t-elle.

« Je suis très inquiète parce que vous voyez la proximité des résidences ici? Je connais la fragilité du bâtiment et puis le nôtre n'est pas fameux non plus. Comment se peut-il qu'on obtienne un permis pour dynamiter à grande proximité des maisons? », se questionne une autre résidente, Jocelyne Sarazin.

Ces citoyens craignent aussi pour leur santé. Des détecteurs de monoxyde de carbone ont été distribués dans le voisinage en raison des risques d'infiltration du gaz dans le sol à la suite des travaux de dynamitage.

Le monoxyde de carbone est un gaz difficilement détectable qui peut se manifester jusqu'à deux semaines après une première explosion.

Le promoteur GM Développement n'a pas encore réagi quant aux inquiétudes soulevées par les résidents.

PLUS:rc