NOUVELLES

«On en veut des voies de covoiturage sur Henri-IV», dit la ministre Agnès Maltais

04/12/2013 11:23 EST | Actualisé 03/02/2014 05:12 EST
shutterstock
traffic jam in flooded highway...

La ministre Agnès Maltais confirme que le gouvernement souhaite permettre le covoiturage sur les futures voies réservées de l'autoroute Henri-IV à Québec.

À l'entrée du caucus péquiste mercredi, la ministre responsable de la région de Québec a précisé que cette option est la plus probable dans le scénario de l'élargissement de l'autoroute Henri-IV.

« On en veut des voies réservées, mais du covoiturage aussi voyons donc, c'est clair que ça va être ouvert », a lancé la ministre Maltais.

Même si son collègue aux Transports, le ministre Sylvain Gaudreault, affirmait la semaine dernière que toute la question du covoiturage sur l'autoroute Henri-IV n'était encore qu'à l'étape des études préparatoires, Agnès Maltais se montre plus affirmative.

« Je pense que le covoiturage, même les gens de Québec sont rendus là », a ajouté la ministre.

En ce qui concerne les voies réservées sur l'autoroute Robert-Bourassa, le ministre des Transports souhaite toujours poursuivre l'analyse de la situation actuelle du trafic avant de se prononcer sur la possibilité de les ouvrir au covoiturage.

INOLTRE SU HUFFPOST

10 choses que vous ne savez pas sur Québec