NOUVELLES

Le général Aussaresses, tortionnaire en Algérie, est mort 

04/12/2013 07:33 EST | Actualisé 03/02/2014 05:12 EST

Le général Paul Aussaresses, qui justifia l'usage de la torture durant la guerre d'Algérie, est décédé à l'âge de 95 ans, a annoncé mercredi l'association
d'anciens parachutistes « Qui ose gagne ».

L'officier à la retraite « était hospitalisé depuis quelque temps » déclare l'association, sans plus de détails, sur son site Internet.

Ses obsèques auront lieu le 10 décembre à La Vancelle (Bas-Rhin), où il résidait.

Dans son livre Services spéciaux : Algérie 1955-1957, paru en 2001, le général Aussaresses, chef des services secrets français durant la bataille d'Alger, affirma que le gouvernement de Guy Mollet avait toléré, sinon recommandé, le recours à la torture pour « liquider » les rebelles du FLN.

Sanctionné par Jacques Chirac, qui, par décret, le mit à la retraite d'office en 2001, le général Aussaresses fut condamné en 2002 pour « complicité d'apologie de crimes de guerre », un jugement confirmé en cassation en 2004.

PLUS:rc