NOUVELLES

Joe Biden accueilli avec méfiance à Pékin

04/12/2013 01:47 EST | Actualisé 02/02/2014 05:12 EST

Le vice-président américain Joe Biden est arrivé mercredi à Pékin, étape pour le moins délicate d'une tournée asiatique marquée par la réapparition d'un vieux conflit territorial entre la Chine et la Japon.

Au cours de sa visite, M. Biden devrait partager avec ses interlocuteurs chinois ses inquiétudes concernant la nouvelle zone de défense aérienne instaurée unilatéralement par la Chine le 23 novembre. Cette zone recouvre notamment les îles Senkaku, un archipel administré par Tokyo mais revendiqué par Pékin sous le nom de Diaoyu.

« Nous, les États-Unis, sommes vivement préoccupés par la tentative (chinoise) de modifier unilatéralement le statu quo en mer de Chine orientale », a déclaré mardi Joe Biden, alors qu'il se trouvait au Japon.

Résultat : le numéro 2 américain est accueilli avec méfiance dans la capitale chinoise.

« Ce n'est pas la peine qu'il espère des progrès concrets s'il vient pour seulement répéter les précédentes remarques erronées et partiales de son gouvernement », écrit le quotidien China Daily, dans un éditorial mercredi.

Joe Biden restera un peu plus de 24 heures à Pékin, où il doit notamment rencontrer le président Xi Jinping. Il s'envolera ensuite pour la Corée du Sud.

Le président américain Barack Obama devait lui-même effectuer un voyage dans la région il y a deux mois, mais la tournée avait été annulée pour cause de bataille budgétaire au Congrès.

PLUS:rc