NOUVELLES

Google avale des fabricants de robots

04/12/2013 03:59 EST | Actualisé 02/02/2014 05:12 EST

Google a fait l'acquisition de sept entreprises du monde de la robotique dans le but de développer ses propres produits, selon le New York Times (NYT), qui cite une source anonyme au sein de Google.

Depuis six mois, selon le quotidien new-yorkais, Google a placé dans son giron des entreprises telles que :

  • Autofuss de San Francisco, qui utilise des robots pour créer de la publicité;
  • Meka Robotics du Massachusetts, qui conçoit des pièces de robot aux allures humaines, histoire d'inspirer confiance et sécurité aux utilisateurs;
  • Schaft de l'Université de Tokyo, qui crée et met en opération des robots humanoïdes.

Google n'aurait pas l'intention de mettre en vente de sitôt les créations en robotique de ces concepteurs qui sont issus des compagnies nouvellement acquises.

Cette nouvelle génération de robots serait ultimement destinée à l'industrie manufacturière et à la livraison de produits et denrées. L'homme à la tête de cet ambitieux projet de Google serait nul autre qu'Andy Rubin, principal créateur du système d'exploitation Android, pour téléphones intelligents.

Google, qui gérera ces équipes de pointe en Californie et au Japon, a fait savoir que toutes informations rapportées par le NYT au sujet de ce qu'Andy Rubin et son équipe étaient en train de créer « étaient pure spéculation de la part de l'auteur » de l'article. 

Il est à noter que Google a instauré un service de livraison (mais pas par des robots!) de divers biens de consommation à partir de magasins locaux. Google Shopping Express est jusqu'ici offert dans les villes de San Francisco et San Jose.

The New York Times et la BBC

PLUS:rc