NOUVELLES

Enfants autochtones : Ottawa veut éviter un recours collectif

04/12/2013 04:33 EST | Actualisé 02/02/2014 05:12 EST

Des avocats du gouvernement fédéral se sont présentés en cour à Toronto, mercredi, pour demander l'autorisation d'en appeler d'une décision ayant ouvert la voie à un recours collectif concernant le déracinement d'enfants autochtones entre les années 1960 et 1980.

Le recours, qui a été autorisé par un juge de l'Ontario plus tôt cette année, concerne la période pendant laquelle des milliers d'enfants autochtones de cette province ont été retirés de chez eux par les services sociaux et se sont, par la suite, retrouvés dans des familles d'accueil non autochtones.

L'avocat du ministère fédéral de la Justice Owen Young a soutenu que le gouvernement fédéral ne nie pas le fait que ceux qui ont subi un tel sort ont pu en souffrir, mais il se demande si un tribunal doit se prononcer sur une telle question.

Me Owen soutient qu'une discussion socio-politique serait plus appropriée pour débattre d'un tel enjeu de société. Marcia Brown Martel, représentante des demandeurs dans ce recours collectif, affirme avoir perdu sa langue, ses traditions et les liens avec sa communauté d'origine après avoir dû quitter sa famille et avoir été adoptée par un foyer non autochtone.

Pour l'instant, ses allégations n'ont pas été prouvées devant un tribunal.

La Presse Canadienne

PLUS:rc